Produit CORSU E RIBELLU

X

(CORSE MATIN) La droite qui veut asseoir sa position de force dans la microrégion sera opposée à un binôme nationaliste qui tentera de jouer les trouble-fête.

logo corsematin2011

On prend presque les mêmes et on recommence. La configuration politique de cette élection départementale n’est pas sans rappeler celle des dernières municipales.

Certes, il s’agit cette fois d’un champ électoral plus large, qui dépasse les frontières de Porto-Vecchio, mais les enjeux restent quasi identiques. Une droite en position de force qui compte bien conserver son emprise sur le territoire contre des nationalistes bien décidés à faire barrage.

L’enjeu est essentiellement stratégique et politique. Georges Mela, le maire de la commune de Porto-Vecchio repart donc en campagne accompagné de Laurence Mallaroni, première adjointe au maire de Sotta, pour tenter de conforter l’unité de la droite.

(LIRE LA SUITE SUR CORSE MATIN)