X

(article hebdomadaire #FilRougeDeLaRédaction)

La jeunesse patriotique corse n’a eu de cesse de s’organiser et ce, depuis les années 70.
L’université di Corsica propose le pluralisme au sein de la revendication syndicale nationaliste. En effet l’Università di Corsica a toujours été le terrain d’occupation de la Lutte de Libération Nationale (Lutte de Masse, Lutte armée et Lutte Institutionnelle), du fait de sa mise en place par la revendication nationaliste dans les années 80.

La période 1981 – 1990 est riche en organisations patriotiques de la jeunesse. En 1980, aux côtés de la C.S.C (Cunsulta di i Studienti Corsi) évolue également l’U.L.C (Unioni di i Liciani Corsi). Elle sera particulièrement très active auprès des lycées et collèges durant les événements de Bastelica – Fesch. Durant cette même année apparait une « dissidence » de l’U.L.C, « L.N.C » (Liciani Naziunalisti Corsi) qui, tout en maintenant des relations fraternelles et de terrain auprès de l’U.L.C. politise beaucoup plus son discours et affiche son soutien à la résistance armée alors incarnée par le F.L.N.C. En 1981, des membres des « L.N.C. » mettent en place a Ghjuventu Naziunalista Corsa (G.N.C).Cette structure qui se revendique de la Lutte de Libération Nationale est d’abord implantée à Aiacciu puis s’étendra petit à petit dans différentes régions de Corse. La « G.N.C » partage ce terrain de la jeunesse avec les « C.N.P.L » (Cumitati Populari di i Liciani Corsi) qui revendiquent – comme les Cumitati Populari Naziunalisti Corsi – l’indépendance populaire. Les années qui vont suivre font matérialiser une dynamique d’union au niveau des organisations de jeunes patriotes qui font ainsi fonder, avec une structuration nationale, la C.G.N.C (Cunsulta di a Ghjuventu Naziunalista Corsa). La C.G.N.C. affiche à son tour son ancrage au sein de la Lutte de Libération Nationale.

Dans un premier temps, la CSC (crée à Nice en 1974) occupe tout seul le terrain de la lutte de masse à l’Università di Corti jusqu’à la division du FLNC fin des années 80. En 1992 est né la Ghjuventù Paolina suite à des désaccords très importants avec la ligne politique. Après 1996, la CSC s’éloigne du concept de LLN et développe ses actions sur le terrain « modéré ».

Les jeunes indépendantistes, ne se reconnaissant pas dans les deux tendances de la jeunesse nationaliste et syndicale, créent en 1999 la Ghjuventù Indipendentista (mouvement de jeune dans toute la corse et syndicat étudiant). A Ghjuventù Indipendentista met en place des sections à Aiacciu, Bastia, PurtiVechju…. et occupent le terrain revendicatif, dès sa création. Nombreuses occupations, manifestations, tractages, affichages sont suivis d’interpellations, de mises en garde à vue et parfois d’incarcérations.

Organisation annuelle des Scontri di à Ghjuventù, participation aux Ghjurnate Internaziunale, mise en place Festa di a Nazione…

A Ghjuventù Indipendentista est de toute les mobilisations depuis 1999, action A DROGA FORA/LINGUA CORSA, soutien à la Lutte Institutionnelle lors des campagnes électorales du mouvement national, soutien à la Lutte Armée et ses prisonniers politiques en organisant des soirées de soutien… A Ghjuventù Indipendentista est partie prenante de la reconstruction du mouvement national dès 2007 avec la démarche RESISTENZA du Fium’Orbu à la création de Corsica Libera en 2008. La structure a eu, elle aussi, ses drames, notamment avec le décès d’un de ces militants Filippu Franceschini en 2002… Ses prisonniers politiques et ces élus locaux.

Quelques dates et liens

indipendentistaghjuventu

2002

Le Mercredi 27 Février 2002 : suite à l’occupation pacifique du Rectorat à Aiacciu par des militants de la Ghjuventù Indipendentista et de l’Associu di i Liceani Corsi, l’assaut est donné par les forces de répression. Sans ménagement et avec violence, les jeunes militants sont évacués manu militari par des fauves surexcité sous le commandement d’un commissaire fraîchement promu… Suite au matraquage violent, une étudiante, Leria Franceschini pris d’un malaise a été amené d’urgence à l’hôpital de la miséricorde à Aiacciu. Les manifestants avaient demandé aux policiers présent de prévenir les secours, choses qu’à confirmer verbalement le commissaire présent sur les lieux aussitôt démenti par les pompiers arrivés sur les lieux suite à l’appel d’un étudiant. Bilan  entorse cervicales et trauma crânien

Le jeudi 28 Février 2002 :Lycées : manifestations pour le corse : Des lycéens bloquent des cours et descendent dans la rue à l’appel du syndicat Gjhuventu Indipendentista. Près de 500 d’entre eux sont rassemblés devant le rectorat à Ajaccio où une délégation a exposé des revendications relatives à l’enseignement de la langue corse. A Bastia, quelques dizaines de lycéens se sont rassemblés devant les grilles de la préfecture où un étudiant a été interpellé

Le Mardi 19 Mars 2002 : Aiacciu : Le meeting de  Jean Pierre Chevènement  : La journée de l’ancien ministre de l’ Intérieur a été pour le moins mouvementée, Le candidat du pole républicain a été accueilli à Bastia tout d’abord puis à Ajaccio par une poignée de militants nationalistes hostiles à sa visite . Devant ces manifestations Alain Madelin est venu saluer son concurrent . Tous ces parasitages n’ont pas été du goût de Jean Pierre Chevènement mais n’ont toutefois pas empêché le candidat du pôle républicain de tenir son meeting . Une cinquantaine de nationalistes brandissant des drapeaux corses ont manifesté à Bastia contre la venue de Jean-Pierre Chevènement, chef de file des opposants aux accords de Matignon. Une distribution de tracts et des bombages avaient été auparavant effectués dans le centre de Bastia, où l’ex-ministre de l’Intérieur s’est déplacé sous haute protection policière. Cet individu a déclaré : « Corses, vous êtes aussi confrontés à un révisionnisme culturel. Je voudrais m’adresser aux jeunes qui vivent en Corse, pour leur dire que leur avenir ne passe pas par l’enfermement communautariste ». Un militant d’Indipendenza a été molesté et interpellé, un militant de la Ghjuventù Indipendentista a été passé à tabac et interpellé !!

Le samedi 23 Mars 2002 : Plus de 2.000 personnes ont manifesté cet après-midi à Ajaccio pour défendre la langue et la culture corse… A l’appel d’un collectif constitué des trois syndicats étudiants représentés à l’université de Corte (Ghjuventu paolina, Consulta di i studienti corsi et Ghjuventu indipendentista), des syndicats lycéens, de plusieurs mouvements, associations et partis nationalistes, soit au total une trentaine d’organisations, la manifestation a rassemblé 1.500 personnes, selon la police, 2.500, selon les organisateurs. Le cortège s’est ébranlé derrière une unique banderole « Lingua corsa ufficiale » (langue corse officielle), portée par des étudiants. « Nous réclamons l’officialisation de la langue corse. Nous réclamons son enseignement de la maternelle à l’université sans discontinuité », a déclaré Josepha Giacometti, porte-parole du mouvement nationaliste Ghjuventu Indipendentista, au cours d’une allocution prononcée en corse.

Le mardi 16 Avril 2002 : La Ghjuventù Indipendendista communique : Le premier procès suite aux interpellations de ceux qui défendaient leur langue aura lieu le MARDI 30 AVRIL A BASTIA. ANTO OCCHIONI : 17 ans membre de la GI BASTIA passera devant le tribunal correctionnel de Bastia.Rappelons que ce jeune garçon avait ete interpelle le lundi 4 mars alors qu il circulait en ville ,et qu on lui reproche sa participation au manifs des jours precedents. Un second procès est prévu le 29 JUIN pour PM NICOLAI. D’autre militants de la GI (SEBASTIEN QUENOT, HERVE SANTELLI,JM PRESCELTI)seront entendu par les services de répression coloniale dans les prochain jours. La GI apporte son soutient a touts les militants poursuivis et demande l arrêt immediat de toutes ces poursuites! LA REPRESSION NE FERA QU ACCROÎTRE NOTRE DÉTERMINATION!!!!!

Le Jeudi 18 Avril 2002 : Arrestation de nouveau de Leria Franceschini et elle a été mise en Garde à Vue. Des interpellations ont eu lieu aussi à Bastia dans les rangs nationalistes. Afin de protester contre l’arrestation à Bastia et St Florent de plusieurs colleurs d’affiche de Ghjuventù Indipendentista, le Comité Anti Repression a organisé jeudi soir (18 avril) un rassemblement devant la Gendarmerie de St Florent. En tout six personnes ont été entendu par les forces de répression, trois militants dont deux de la Ghjuventù Paolina, Jean Christophe Benedetti et Jerome Albertini seront convoqués Lundi 22 Avril par cette même justice ! Des  Militants de la Ghjuventù Indipendentista dont un militant de l’extrême sud seront eux aussi convoqués. 2 militants de la Ghjuventù Paolina,  JCB et JA sont convoqués ce lundi à la gendarmerie de Corti pour être entendu dans le cadre d’incidents qui aurait fait suite à l’occupation de la sous préfecture par les 3 syndicats, le Vendredi avant la manif pour l’officialisation du 5 avril.

Le Jeudi 18 Avril 2002 : La Ghjuventù Indipendentista Communique : Six personnes, proches ou militants de la Ghjuventù Indipendentista ont été interpellés aujourd’hui dans la région Bastiaise. Leria Franceschini, Hervé Santelli et quatre autres jeunes ont été une nouvelle fois victimes de la répression effrénée de l’Etat Français. De plus d’autres militants ont été convoqués ces derniers jours (J.M.Prescelti, Occhioni, M. Giraschi …) et restent sous la menace de sanctions judiciaires. Ces faits sont intolérables et témoignent d’une volonté délibérée des forces répressives de nous fragiliser voire de nous démanteler. La Ghjuventù Indipendentista tient à faire savoir qu’elle ne se laissera jamais intimider, et qu’elle reste prête à se mobiliser. Nous demandons l’arrêt immédiat de cette vague répressive ainsi que de toutes les poursuites. BASTA A RIPRESSIONI !!! A NOSCIA CUSCENZA HÈ RISISTENZA !

Le Samedi 20 Avril 2002 : Communiqué de l’A.N.C : Une demi-douzaine de militants de A Ghjuventù Indipendentista ont été interpellés et auditionnées ces jour-ci, d’autres ont été convoqués pour audition. Après les mobilisations de mars en faveur de la langue corse, la jeunesse corse attendait d’autres réponses à ses légitimes aspirations que celle de la répression.

Le Lundi 29 Avril 2002 : Communiqué du C.A.R : Un jeune militant indépendantiste sera jugé demain par le tribunal correctionnel de Bastia. Ce jugement intervient après les poursuites judiciaires engagées contre cette jeunesse avide de liberté et de culture… Le Comité Anti Répression tient à lui apporter son total soutien et rappelle à l’opinion publique, les comportements autoritaires de l’institution judiciaire et policière face à une revendication de nature universelle qu’est le droit à l’apprentissage d’une langue. La répression politique ne sera jamais une réponse à une jeunesse et un peuple en lutte pour sa dignité. COMITE ANTI REPRESSION

Le Vendredi 31 Mai 2002 : Au cours d’une conférence de presse donnée vendredi 31 mai à Bastia, le mouvement Ghjuventù indipendentista a dénoncé l’attitude de l’Etat qui selon lui s’acharne sur ses militants et d’une façon générale sur les sympathisants nationalistes. Pour Ghjuventù Indipendentista depuis la manifestation en faveur de la langue corse du 23 mars dernier : interpellations, auditions et violences policières sont devenus le lot quasi quotidien des jeunes militants. Le mouvement estime qu’il s’agit plus aujourd’hui de manœuvres politiciennes en adressant un message sécuritaire au peuple français en vue des législatives, que d’afficher une volonté de règlement politique de la question corse. (Intégrale de la conférence de presse sur les sites : Ghjuventù Indipendentista : www.ghjuventu-i.com02.com (archives site libertà)

2004

corsicaliberaindipendentistaghjuventusulidarita (2)

Les réponses de l’Etat dominant à la jeunesse corse depuis des mois : Matraquages, interpellations, passages à tabacs par les forces répressives, gardes à vue, procès, condamnations très lourdes, prison…

15 mai 2004 : Manifestion de la Ghjuventù Indipendentista en soutien aux militants de la Ghjuventù Paolina. Affaire drapeau Sous-Préfecture de Corti

MARDI 16 NOVEMBRE 2004 : INTERPELLATIONS DE JEUNES MANIFESTANTS POUR LA DEFENSE DE LA LANGUE CORSE (5 arrestations, Deux passeront devant un juge, trois convoqués plus tard par la police)

Mercuri u 17 di Nuvembre 2004, JEUDI ET VENDREDI : La jeunesse se mobilise : Interpellation et provocations policières ! MANIFESTAZIONE IN BASTIA DI A GHJUVENTU CORSA IN LOTTA CONTRU A RIPRESSIONE

SUITE A LA CONVOCATION DE MICHELI GIRASCHI, militant nationaliste sincère (relâché sans charge)  Le Comité Anti Répression Corse et la Ghjuventù Indipendentista appellent à un rassemblement devant le commissariat de Bastia, mercredi 24 novembre 2004 , à partir de 14 heures

2005

JANVIER 2005 CONVOCATION EN CASCADE DEVANT LES JUGES D’UNE QUINZAINE DE PERSONNES MISE EN EXAMEN DE MICHEL GIRASCHI, MILITANT DE LA GHJUVENTU INDIPENDENTISTA Mise en examen de Guillaume, un jeune de 20 ans, le Jeudi 6 janvier! Pour les manifestations de soutien à Jean Guy Talamoni

Mardi 8 Mars 2005 : La Ghjuventù Indipendentista occupe les locaux de l’EDF à CORTI

CONVOCATION DES RESPONSABLES DE LA GHJUVENTÙ INDIPENDENTISTA A LA GENDARMERIE DE CORTI A 15H00 MARDI 15 MARS !

21 SEPTEMBRE 2005 : INTERPELLATION DE MICHEL GIRASCHI PAR LA D.N.A.T MILITANT DE LA Ghjuventù Indipendentista et membre de l’exécutif de Corsica Nazione Indipendente. Michel Giraschi a été libéré vendredi 23 septembre 2005

UneManifdu29VeranuIndipendentista (4)

2006

Suite à la prestation scénique du FLNC UC à la soirée de clôture des Scontri Internaziunali : Convocation d’un des responsables de la Ghjuventù Indipendentista, samedi 11 mars 2006 au commissariat de Bastia. Un rassemblement de soutien est organisé pour accompagner et soutenir Michele Giraschi qui depuis plus de deux ans est victime d’un acharnement répressif, allant de convocation en garde à vue. Unità Naziunale apporte son soutien fraternel à Michele Giraschi.  Suite à son audition « Rien à déclarer » Michel Giraschi a été libéré.

30 Mars 2006 Des militants de la Ghjuventù Indipendentista sont convoqués par la police. Suite à l’apparition du FLNC UC sous le chapiteau pendant le concert d’I VAGABONDI, le soir de la soirée de clôture des Scontri Internaziunali. Les militants de ce syndicats sont les victimes d’un acharnement policier. Sous le prétexte de l’apparition d’un groupe clandestin lors de la soirée organisée par la Ghjuventù Indipendentista, la police convoque les militants du syndicat un à un ou par lot. Pour entendre ces jeunes militants de la LLN sur tout et n’importe quoi qui concernerait selon la police, les positions de la Ghj. Indi. La Ghjuventù Indipendentista ne se rendra pas aux convocations de la police, expliquant que le syndicat n’avait pas à se justifier de ses positions dans un commissariat. Trois militants ont donc été convoqué pour des raisons aussi diverses que variées : L’apparition d’un commando du FLNC UC lors d’une soirée et la distribution de tract en juin 2005 dans lequel la Ghjuventù Indipendentista répond à Sauveur gandolfi-Sheit.

Mardi 11 avril 2006 : Un militant, non des moindres, Michel Giraschi a reçu l’ordonnance de renvoi concernent le refus de prélèvement ADN, il est passé au tribunal de Bastia le 11 avril. L’acharnement contre Michel Giraschi est impressionnant, (et encore les informations disponibles sur Unità Naziunale ne sont pas complète, cliquez sur la photo à gauche pour découvrir l’acharnement répressif contre ce militant sincère). Michel Giraschi a donc été relaxé pour avoir refusé de donner son ADN lors d’une précédente garde à vue. Interpellé le 21 septembre 2005 dans le cadre de deux commissions rogatoires délivrées en décembre 2003 et mars 2005 par le juge Gilbert Theil, Michel Giraschi avait refusé, au terme de sa garde à vue, de se soumettre à un prélèvement ADN. « Par principe et pour ne pas se prêter à un fichage systématique des personnes suspectées en raison de leurs opinions politiques. »

Corse, 24 Mai 2006. Un militant de la Ghjuventù Indipendentista, Pierre Mathieu Nicolai, 25 ans, est convoqué vendredi 26 mai à 14 h au commissariat de Bastia, pour y être entendu dans le cadre d’une enquête sur un tract distribué en corse en réponse aux propos violents de Monsieur Gandolfi-Scheit qui par la suite a été la cible d’un double attentatLire la suite ici

Vendredi 26 mai 2006 : Après une heure de questions aussi pertinentes qu’inutiles, Pierre Mathieu Nicolai est sorti du commissariat de Bastia (Haute-Corse) ou se trouvait une trentaine d’amis et de militants venus le soutenir. Lire la suite

Le 25 octobre 2006 : Dans un communiqué le syndicat Ghjuventù Indipendentista dénonce les condamnations excessives du procès I Clandestini Corsi. Voici le communiqué dans son intégralité: A Ghjuventù Indipendentista avait décidé de ne pas communiquer avant le verdict final concernant le procès des jeunes Corses dit « Clandestini Corsi » pour ne pas perturber la défense de ceux-ci et d’éviter toute récupération inutile. Lire la suite du communiqué ici

Le 14 novembre 2006 :Occupation de l’Assemblée de Corse. Notre action d’aujourd’hui a pour but de mettre les élus de la majorité territoriale devant leurs responsabilités !!! Et nous pensons bien sûr, plus particulièrement au président de l’exécutif Ange Santini. Leur bilan, celui de l’Assemblée de Corse depuis leur élection, est sans équivoque. Pour nous, leur incompétence n’a d’égal que leur malhonnêteté… Lire la suite de l’information ici

GhjuventuIndipendentistaScida (14)

Le 6 décembre 2006 : La Ghjuventù Indipendentista tient à réagir sur le récent problème de chauffage survenu au CROUS du 1er au 4 Décembre 2006. La SEM (Société d’Economie Mixte) Corse Bois Energie, dirigeante de la chaufferie de Corte, a depuis Vendredi interrompu pour une durée de quatre jours l’alimentation du chauffage, et par conséquent de l’eau chaude, à un grand nombre de ses prestataires y compris le CROUS. Il est inadmissible qu’au vingt et unième siècle les étudiants soient privés de chauffage en plein mois de Décembre et ce sans même un préavis. Lire la suite de l’article ici

Le 8 décembre 2006 : La jeunesse nationaliste corse a pris la décision cette année de faire de ce 8 décembre, « Festa di a Nazione », une journée hautement symbolique en proposant dans toutes les régions de corses des activités pour commémorer la fête de la nation Corse. Sur Bastia notamment, les militants de la Ghjuventù Indipendentista ont distribué un tract bilingue dans tous les lycées Bastiais : L’année 1735 est une année importante pour la Corse et les Corses. La Corse se voit doter pour la première fois d’une constitution alors qu’elle était jusque là sous occupation génoise. Il faut se rappeler qu’à l’époque les plus grandes puissances étaient régies par des monarques de droit divin où tout principe de souveraineté nationale était nié. Lire la suite du tract ici

2007

Le mardi 9 janvier 2007 : Lors du rassemblement de toutes les composantes du mouvement national, la Ghjuventù Indipendentista a donné son point de vue lors de l’intervention d’un de ses militants : Voici la teneur du communiqué :

Le 11 Janvier 2007 : A Ghjuventù Indipendentista communique : Tout d’abord, Ghjuventù indipendentista tient à s’incliner devant la mort d’Anghulu Maria Tiberi et à présenter ses condoléances à tous ceux que ce drame afflige, en premier lieu desquels sa famille et ses enfants. En ce début d’année 2007, une nouvelle fois, une fois de trop, le sang corse a coulé pour défendre notre terre, pour défendre les droits de notre peuple.Lire la suite du communiqué

Lundi 29 janvier 2007 : Un nouveau journal vient de voir le jour sur le campus de l’Università di Corsica. Il s’agit de Cuscenza. Née à l’initiative de la Ghjuventù Indipendentista, ce journal a pour but de donner un espace de liberté à la jeunesse corse. Selon les initiateurs de ce journal, il est très difficile en Corse de faire entendre la voix de la jeunesse, notamment à travers un média comme la presse écrite. L’objectif de Cuscenza est de donner une opinion sur tous les problèmes qui peuvent toucher la jeunesse insulaire.

Incidents30maiGhjuventuindipendentista (1)

Le 6 février 2007 : L’année dernière, notre organisation n’avait accepté de se joindre à la mobilisation contre le CPE que sous certaines conditions. En effet, nous affirmions à l’époque, que si d’un côté le CPE remettait en cause des acquis sociaux et que nous ne pouvions pas l’accepter, d’un autre côté ce mot d’ordre ne concernait que très peu notre jeunesse et notre peuple, alors que dans un même temps nous ne faisions aucune place à des revendications sociales essentielles pour notre avenir. Lire la suite du communiqué ici

Le 14 février 2007 : Vendredi 16 février à 15 heures à Porti Vechju se tiendra une conférence de presse qui aura pour but de dénoncer la tentative de paralysie des militants nationalistes de la part de l’Etat, notamment dans l’extrême sud. Nous appelons nos militants à s’y rendre, et tenons à faire savoir notre position sur le sujet, notamment en ce qui concerne notre ancien responsable, Michel Giraschi. Lire la suite du communiqué de la Ghjuventù Indipendentista ici

Le 5 avril 2007 : TERRA CORSA La Ghjuventù Indipendentista tenait une conférence de presse sur le thème de la terre. La Ghjuventù Indipendentista appel en fin de communiqué à se joindre le 7 avril au rassemblement qui se tiendra à Patrimoniu à 14h30. voici le texte de la conférence de presse

Le 12 avril 2007 : Le CAR apporte son total soutien au militant de la Ghjuventù Indipendentista inquiété par les forces de répression. Cette nouvelle convocation de la gendarmerie au motif pour le moins dérisoire n’est fondée sur aucun élément factuel. Nous dénonçons la volonté de placer sous haute surveillance la jeunesse militante de notre pays, comme le confirme d’ailleurs un responsable national des renseignements généraux lors des révélations faite au journal libération du 26 janvier 2007. Notre jeunesse représente l’espoir de notre peuple, s’attaquer à elle, confirme que l’état à réellement décidé de compromettre notre avenir commun. Lire la suite du communiqué ici

Le 23 avril 2007 Section Purtivechju créée (Corse – Lotta Ghjuventù) Ce mouvement de jeunes corses est surtout connu pour son activité syndicale étudiante sur Corti et pourtant dès sa création en 1999 (bien avant Indipendenza pour les historiens en herbe) ce mouvement se veut rassembleur d’une jeunesse corse inscrite dans la Lutte de Libération Nationale. Lire la suite de l’article ici

Le mercredi 9 mai 2007 : (Corse – Répression) Une nouvelle fois, un militant corse est dans le collimateur de la justice Colonial. En effet ce mercredi 9 Mai, Michel Giraschi, militant de la Ghjuventù Indipendentista, passera en appel au tribunal de Bastia dans l’après midi. Un rassemblement de soutien est prévu dès 14h devant le Tribunal. Lire la suite de l’article ici

Le 9 mai 2007 : Voilà maintenant 239 ans que nous sommes sous le joug colonial français; les récents événements judiciaires nous le démontrent une fois de plus. Nous, Ghjuventù Indipendentista, tenons à réagir face à la répression aveugle dont la jeunesse Corse est victime. En effet, nous jugeons la situation critique: Lire la suite de la conférence de presse de la Ghjuventù Indipendentista Bastiaccia ici

U 10 di maghju di u 2007 : A vulemu fà sapè, da poi u mesi d’aprili ci hè statu a criazioni di una Ghjuventù Indipendentista in Purtivechju . Issu gruppu di studienti hè compostu da una trintina di ghjovani da 16 à 19 anni . L’appuntamentu ch’avemu rializatu trà a ghjuventù Purtivechjaccia hè in parti grazia à l’ aiutu di Migheli Giraschi è Noelle Medurio. Tandu avemu capitu chì u missaghju di issi dui militenti cunsistaia à capì chì a Ghjuventù indipendendista era un sindicatu induva era pussibuli di rivindicà i nosci idei. Lire la suite du communiqué de la Ghjuventù Indipendentista Purtivechjaccia

Le 14 mai 2007 : (Lotta Ghjuventù – Corse) A son tour la section Ghjuventù Indipendentista d’Aiacciu se dote d’un outil de communication, un site internet, afin de sensibiliser la jeunesse corse sur les problèmes qui se posent sur Aiacciu et sa région.lire la suite de cet article ici

Le 23 mai 2007 : (Corse – Répression Coloniale) La justice Française a encore une fois montré sa détermination à condamner un militant pour délit d’opinion. En effet Mighé Giraschi, militant de Corsica Nazione Indipendente, et de la Ghjuventù Indipendentista a été condamné en 1ère instance à (…) Lire la suite de l’article ici

Le 25 mai 2007 : (Corse – Lotta Ghjuventù) Le 6 Mai 2007, les français ont élu leur nouveau Président de la République. Incontestablement une page s’est tournée et nous sommes entrés dans une nouvelle ère, celle du Sarkozysme. En corse il n’aura pas fallu attendre longtemps pour en ressentir les effets. À Coti-Chjavari, un jeune corse de 24 ans a été déporté sur Paris. Bien que son état de santé du moment eut été incompatible avec une garde à vue, Lire la suite du communiqué ici

Le 4 juin 2007 : A Ghjuventù Indipendentista Sezzione Aiacciu a procédé à une distribution de tract dans les lycées et collèges ajacciens afin de prévenir une nouvelle fois la jeunesse corse de ne pas tomber dans la drogue. Voici l’intégralité du tract distribué.

Le 12 juin 2007 : (Corse – Répression) C’est au cours d’une conférence commune de presse sur Bastia que Corsica Nazione Indipendente et A Ghjuventù Indipendentista ont rappelé l’acharnement répressif à l’encontre de Micheli Giraschi. Micheli a été condamné le 23 mai dernier, pour des faits relatifs à la manifestation de soutien à Jean Guy Talamoni en 2004. Pour Micheli Giraschi, la justice répressive lui impose 18 mois d’interdiction de droits civiques, 120 jours de prison ou 40 euros d’amende pour 120 jours donc le choix entre 4 mois de prison ou payer 4800 euros. La Répression Coloniale n’aura pas gain de cause contre les militants du mouvement national. Une soirée de soutien est organisée samedi prochain, le 16 juin dès 21h, à L’acciaro plage à Purti Vechju. Soyez nombreux à vous y rendre pour affirmer votre soutien indéfectible à Micheli Giraschi et au delà à tous les résistants corses.

Le 4 septembre 2007 : La Ghjuventù Indipendentista apporte son soutien entier à sa militante qui doit être entendue cet après-midi par les services de Police. La Ghjuventù Indipendentista appelle à un rassemblement ce soir à 20H devant le commissariat d’Ajaccio afin de soutenir sa militante et le militant de Corsica Nazione Indipendente interpellé ce matin.

logo GhjuventuIndipendentistaUniversitaCorsicaCorse

Une université au service du Peuple Corse

Le 2 Octobre 2007 : Unità Naziunale, www.unita-naziunale.org. (Corse – Lutte de Masse)  L’Università di Corsica est pour nous un outil essentiel à l’émancipation de notre peuple. Elle se doit d’être au service des intérêts de celui-ci, afin de former les élites de la Corse de demain, car elle est avant toutes choses l’Université de la Nation. La réponse de notre organisation aux processus de réformes universitaires en cours sera donc conforme à ces principes et à notre message indépendantiste. Concernant la réforme Pécresse, dite d’Autonomie des Universités, notre position a déjà été clairement et publiquement énoncée en début d’été : Lire la suite de la conférence de presse ici

Ghjuventù Indipendentista apporte son soutien à SEGI et BATASUNA*

Le 11 octobre 2007 : Unità Naziunale, www.unita-naziunale.org. (Corse – Lutte de Masse)  In seguita à l’ultime uperazione puliziarie in Euskal Herria, Ghjuventù Indipendentista, manda u so sustegnu fraternu à l’urganizazione di u Muvimentu di Liberazione Naziunale bascu, Batasune è Segi.Castichendu di manera sistematica u muvimentu indipendentistu publicu, ch’ùn si pianta ellu di fà pruposte chjare di surtita di crisa, ghjè a pace chì i Stati francesi è spagnoli ricusanu. L’unu per via d’un’uppressione cutidianna di pettu à a Nazione basca è u muvimentu abertzale, l’altru pratichendu un’insidiosa negazione di sta Nazione, è cullabburendu di manera attiva à a ripression contru à u muvimentu indipendentistu.Lire la suite de l’article ici

Le 24 octobre 2007 : Unità Naziunale, www.unita-naziunale.org. (Corse – Lutte de Masse)  L’APC, la GP, la CSC et la GI se sont donnés rendez vous devant le rectorat d’Aiacciu pour défendre la Langue Corse.  Le Rassemblement a débuté dès  15H00, environ 70 personnes se sont massées devant les portes du rectorat, des tracts ont été distribué pour dénoncer les atteintes récurrentes faites à la langue corse. La veille une campagne d’affichage avait eu lieu à Aiacciu. Voici le texte du tract distribué ce mercredi devant le Rectorat.

RESISTENZA PER I DIRITTI NAZIUNALI DI U POPULU CORSU : Rassemblement devant la préfecture d’Aiacciu Mercredi 31 Octobre à 10H00

Le 30 octobre 2007  :  AIACCIU bunkerisé, depuis plusieurs jours, une ville et ses habitants pris en otage par les milices françaises. Voilà le résultat de la venue pseudo « Historique », du nouvel empereur des français « Sarko » 1er, qui arrive faire son show médiatique comme à l’accoutumé.(lire la suite ici)

Le 7 novembre 2007 : (Unità Naziunale, www.unita-naziunale.org – Corse – Lutte de Masse)  L’acharnement répressif dont fait l’objet Michel Giraschi est impressionnant au regard des nombreuses auditions, interpellations, garde à vue et emprisonnement… (lire la suite ici)

Le 7 novembre 2007 : (Unità Naziunale, www.unita-naziunale.org – Corse – Lutte de Masse)  Suite à l’audition de Noëlle Medurio, la SDAT a notifié aux militants présents que Michel Giraschi serait déclaré fugitif s’il ne se présentait à eux avant minuit. Celui-ci s’est rendu à la gendarmerie de Purtivechju à la limite de l’heure indiquée et transféré au commissariat de Bastia afin de “terminer sa garde à vue” pour laquelle il avait été libéré sans charges deux ans auparavant.(lire la suite ici)

INTERPELLATIONS SDAT

ScontrInternaziunaleGhjuventuIndipendentistaCorseCortiCorsicaInfurmazione (10)

Le 19 novembre 2007 : (Unità Naziunale, www.unita-naziunale.org – Corse – Lutte de Masse) Ce matin, une nouvelle fois, dans la région d’Aiacciu la répression politique, froide et aveugle s’est abattue sur les militants politiques et leurs familles.  (lire la suite ici)

OCCUPATION DU CROUS

Le 23 novembre 2007 : (Unità Naziunale, www.unita-naziunale.org – Corse – Lutte de Masse)  Cela fait maintenant près de 20 ans qu’une Maison de l’Etudiant est en projet sur le campus cortenais, aujourd’hui, face à l’incurie de l’ensemble des décideurs et en l’absence d’un tel lieu de vie, Ghjuventù Indipendentista occupe les locaux du CROUS et le transforme pour quelques heures en Casa di i Studienti.(lire la suite ici)

Le 4 décembre : (Unità Naziunale, www.unita-naziunale.org – Corse – Lutte de Masse)  Les deux syndicats étudiants de Corti dénonce l’instruction a charge dont est la cible Yvan Colonna. L’occupation symbolique a débuté dans la matinée avec la mise en place des banderoles aux fenêtres du Tribunal d’Instance. (lire la suite ici et découvrir les photos de l’occupation)

Le 4 décembre 2007 : (Unità Naziunale, www.unita-naziunale.org – Corse – Lutte de Masse)  Ghjuventù Indipendentista manda u so sustegnu fraternu à Battì Lucciardi, militente sinceru è dirittore di a publicazione di u ghjurnale U Ribombu, interpellatu sta mane da a pulizza pulitica francese, cum’è à tutte e parsone inchiitate sta mane da a DNAT. Chjamemu i Corsi à un’addunita sta sera di fronte à u casale di pulizza di Bastia à partesi da 7 ore di sera.

Le 11 décembre 2007 : (16:41 Unità Naziunale, www.unita-naziunale.org – Corse – Lutte de Masse)  Les syndicats étudiants Ghjuventù Paolina, Ghjuventù Indipendentista et Cunsulta di i Studienti Corsi, avec l’Associu di i Parenti Corsi ont tenu mardi une conférence de presse à Corte pour demander une nouvelle fois, l’officialisation de la langue corse. (voici le texte de la conférence de presse)

Le 13 décembre 2007 : (16:41 Unità Naziunale, www.unita-naziunale.org – Corse – Lutte de Masse)  A l’initiative des jeunes corses de la section d’Aiacciu d’A Ghjuventù Indipendentista, une distribution de tract a eu lieu pour appeler les corses à se rendre à la soirée Natale per i Patriotti samedi prochain au stade des Salines.(lire la suite ici)

Le 14 décembre 2007 : (16:41 Unità Naziunale, www.unita-naziunale.org – Corse – Lutte de Masse)  Les jeunes militants de la Ghjuventù Indipendentista avaient prévus ce matin de bloquer symboliquement et pacifiquement quelques lycées d’Aiacciu. (lire la suite et découvrir les photos de cette action)

Le 16 décembre 2007 : (16:41 Unità Naziunale, www.unita-naziunale.org – Corse – Lutte de Masse)  La répression ne semble plus avoir de limites pour l’Etat français en Corse. Pendant que dans les banlieues parisiennes des jeunes désœuvrés tirent à la chevrotine sur les CRS, en Corse on arrête et on maltraite des lycées et des collégiens, pour trois pierres et deux œufs ! (lire la suite ici)

Le 20  décembre 2007 : (16:41 Unità Naziunale, www.unita-naziunale.org – Corse – Lutte de Masse)  Sur Purti Vechju mardi dernier, A Ghjuventù Indipendentista bloquait l’accès au lycée, manifestait  en ville et empêchait le départ du bateau « Monte d’Oru« . (lire la suite ici et découvrir de nouvelles photos des rassemblements)

lire le sujet « la jeunesse corse ne désarme pas » et les photos prises lors de ces actions de soutien.

Le 21 décembre 2007 : (16:41 Unità Naziunale, www.unita-naziunale.org – Corse – Lutte de Masse)  3ième jour que les jeunes corses à l’appel d’A Ghjuventù Indipendentista bloquent le lycée de Purti Vechju. Occupations et blocages symbolique, bon enfant pourrait t on dire, même si les provocations policières se font de plus en plus tenaces. (lire la suite ici + photos)

GhjuventuCorsaIndipendentistacorsacorsicacorse

2008

Le 27 janvier 2008 : (16:41 Unità Naziunale, www.unita-naziunale.org – Corse – Lutte de Masse)  Ce dimanche matin, dans le cadre de l’enquête sur l’incendie de la Collectivité Territoriale de Corse, les policiers ont procédé à l’interpellation d’un jeune militant de la Ghjuventù Indipendentista. Il a été relâché sans suite dès midi, une fois que la police s’est rendue compte qu’il n’était pas présent à Aiacciu le jour de la manifestation. Visiblement les policiers chargés de l’enquête l’auraient confondus avec un autre jeune corse, nous sommes loin de l’enquête annoncée par la Ministre de la Justice à grand coup de renfort de police scientifique à l’usu « NCIS »D’autres interpellations sont à prévoir vu qu’elles ont été annoncée à grand coup de média directement par la Ministre de la Justice promettant dès le lendemain de l’incendie,  l’interpellation d’une quarantaine de personne. 8 personnes ont déjà été interpellées, trois ont été relâché sans suite et cinq ont été incarcérées dont deux sans preuves tangibles et au terme d’un procès expéditif.

A Ghjuventù Indipendentista appelle à voter les listes qui se réclament clairement de la LLN

Le 5 mars 2008 : (16:41 Unità Naziunale, www.unita-naziunale.org – Corse – Lutte de Masse)  Dans l’optique des élections municipales et cantonales des 9 et 16 mars prochains, Ghjuventù Indipendentista appelle ses militants et sympathisants à voter massivement pour les candidatures se réclamant clairement de la lutte de libération nationale(lire la suite ici)

Le 14 avril 2008 : (16:41 Unità Naziunale, www.unita-naziunale.org – Corse – In mimoria)  Ghjuventù Indipendentista saluta a mimoria di Petru Sinoncelli, patriottu arradicatu à a so tarra smaritu troppu prestu, è tene à rende un umaghju fraternu à so opara storica è militante. I naziunali ùn si scurdaranu.

AfficheGhjuventuIndipendentistaCorseCorsicaFranciaForaGhjuventù Indipendentista : Mobilisation en faveur de la langue Corse !

Le 28 avril 2008 : (16:41 Unità Naziunale, www.unita-naziunale.org – Corse – Lutte de Masse) Mobilisation en faveur de la langue corse le samedi 3 mai à partir de 15 heures à l’appel de l’Associu di i Parenti Corsi et des trois syndicats étudiants (CSC / GI / GP), dans l’optique du débat sur les langues dites régionales au Palais Bourbon. (lire la suite ici)

Occupation de la Communauté d’Agglomération Bastiaise (CAB) par les supporters du SCB : La Ghjuventù Indipendentista apporte son soutien

Le 30 mai 2008 : (16:41 Unità Naziunale, www.unita-naziunale.org – Corse – Lutte de Masse)  Suite à l’occupation de la Communauté d’Agglomération Bastiaise (CAB), Ghjuventù Indipendentista apporte son soutien aux supporters de Bastia 1905 dans leurs légitimes revendications. (lire la suite ici)

Le 3 juillet 2008 : (16:41 Unità Naziunale, www.unita-naziunale.org – Corse – Lutte de Masse)  La loi LRU (Libertés et Responsabilités des Universités) de juillet 2007, couramment appelée Réforme Pécresse, prévoit par l’intermédiaire de l’article L.712-6 du Code de l’Education, l’élection d’un Vice-Président étudiant au sein du Conseil des Etudes et de la Vie Universitaire (CEVU). (lire la suite ici)

Le 3 juillet 2008 : (16:41 Unità Naziunale, www.unita-naziunale.org – Corse – Lutte de Masse)  C’était un 3 juillet de l’année 2002,   quand nous avons appris la mort de Filippu Franceschini.  C’était un jeune corse, discret, souriant, mais aussi un ardant défenseur de sa terre, de sa langue et de son peuple.  (lire la suite ici)

Le 2 octobre 2008 : (16:41 Unità Naziunale, www.unita-naziunale.org – Corse – Lutte de Masse)  (Laetitia Pietri – Alta Frequenza) – Nous vous en avons déjà parlé, la Ghjuventù Indipendentista a effectué sa rentrée hier (mardi) à l’Università di Corsica. Au-delà des projets et des aspirations pour cette nouvelle année universitaire, le syndicat étudiant a tenu à confier son sentiment sur le PADDUC. (lire la suite ici)

Le 26 novembre 2008 : (16:41 Unità Naziunale, www.unita-naziunale.org – Corse – Lutte de Masse)  Parce que la formation des hommes et en particulier celle de la jeunesse est une impérieuse nécessité pour notre pays, il relève de l’évidence que nous ne pouvons accepter quelque pratique frauduleuse, à quelque niveau que ce soit, lors de la tenue d’examens ou de concours. (lire la suite ici)

Le 16 décembre 2008 : (16:41 Unità Naziunale, www.unita-naziunale.org – Corse – Lutte de Masse)  (Frédéric Bertocchini – Alta Frequenza) – Plusieurs interpellations dans les rangs nationalistes ont eu lieu ce matin (mardi) sur l’île. Des militants de Corsica Libera ont été arrêtés tôt ce matin (mardi) à Bastia. Puis à Corte, ce sont des étudiants membres de la Ghjuventu Indipendentista qui ont été interpellés. Des perquisitions ont été effectuées ce matin. Les explications de Petr’Anto Tomasi, porte-parole du syndicat.

2009

Le 31 mars 2009 : (16:41 Unità Naziunale, www.unita-naziunale.org – Corse – Lutte de Masse)  Nous les 3 syndicats étudiants de l’Università di Corsica (Ghjuventù Paolina, Ghjuventù Indipendentista, Cunsulta di i Studienti Corsi) appelons à manifester samedi 4 avril à Partir de 16h dans les rues de Bastia. Nous demandons à la population de ce joindre à nous afin de dénoncer la répression que subit le peuple Corse et notamment depuis le début de la semaine, les jeunes lycéens.(lire la suite ici)

Le 3 avril 2009 : (16:41 Unità Naziunale, www.unita-naziunale.org – Corse – Lutte de Masse) (Roland Frias – Alta Frequenza) – Toujours au sujet de la manifestation de samedi, la Ghjuventù Indipendentista a tenu à réagir après les propos de la Ligue des Droits de l’Homme concernant justement cette manifestation. Ecoutons Julien Orsucci Graziani pour le syndicat étudiant.

Le 27 avril 2009 : (16:41 Unità Naziunale, www.unita-naziunale.org – Corse – Lutte de Masse)  La Ghjuventù Indipendentista apporte son soutien aux militants de Corsica Libera et Sulidarità interpellés ce matin dans la region de Puti Vecchiu.Encore une fois, la police politique s’acharne sur des militants nationalistes. La Ghjuventù Indipendentista appelle ses militants a se joindre aux rassemblements de soutien qui auront lieu aujourd’hui à 18h à Porti Vecchiu et à 19h à Aiacciu et Bastia.

En novembre 2009, un an après la création de Corsica Libera en politique, les jeunes syndicalistes nationalistes de Corti alors représenté par la CSC, la Ghjuventù Indipendentista et la Ghjuventù Paolina, décident de fonder la Cunsulta di a Ghjuventù Corsa, en gardant le concept d’appartenance à la LLN. A Ghjuventù Paolina ne rejoindra pas la CGC  et reste sur son terrain de revendication.

Novembre et Décembre 2012

Retour de la « Ghjuventù Indipendentista » sur le terrain de la revendication syndicale étudiante (LLN) #Corse

 #Corse – A Ghjuventù Indipendentista appelle à se mobiliser lors de la manifestation « A DROGA FORA »

#Corse – A Ghjuventù Indipendentista appelle à rassemblement ce soir à Aiacciu

2013

Ghjuventù indipendentista occupe symboliquement Pôle emploi à Corte

A Ghjuventù Indipendentista dénonce l’ambiance « anti-corse » actuelle

Mobilisation en ce moment de la jeunesse contre la nouvelle CFR

A Ghjuventù indipendentista défend les outils d’émancipation du Peuple #Corse au sein de l’Università

#Corse – A Ghjuventù Indipendentista appelle la jeunesse corse à les rejoindre dans la lutteLa jeunesse se mobilise de nouveau pour l’avenir de la #Corse {Miot}« Lingua Corsa » la Corse se mobiliseLa jeunesse #corse appelle à se mobiliser pour A TARRA CORSA A U POPULU CORSU »

Fusion entre A Giuventù Arritta et A Ghjuventù Indipendentista

Ghjuventù Indipendentista : « Passés à tabac et accusés d’outrage, pour invective en langue corse »

#corse Puisqu’on vous dit que vous êtes français ! L’affichage pour la Keurse c’est « forbitten ! Papier Bitte, Schnell »

#corse – Cummunicatu Ghjuventù Indipendentista per u votu di a cuufficialità di a lingua corsa à l’assemblea

#Corse – Action de la Ghjuventù Indipendentista à Ajaccio « A DROGA FORA »

#corse – Action de la Ghjuventù Indipendentista sur Bastia en soutien aux Prisonniers politiques
#corse – Corte : un rassemblement d’étudiants dégénère à la sous-préfecture

VIDEO #Corse Conférence de presse de la Ghjuventù Indipendentista : « Mobilisations, procès, propositions »

#Corse – 10 interpellations, 5 libérations et deux incarcérations – Ghjuventù Indipendentista

#corse Ghjuventu independentista :  » ils devront se préparer à une situation insurrectionnelle » 

#Corse – Au moins 19 personnes de la Ghjuventù Indipendentista ou proche ciblés depuis Avril dernier

#corse Assemblée Générale d’A Ghjuventù Indipendentista

#Corse Nicolas Battini « nous portons la voix de la Lutte au sein de la jeunesse corse. »

#Corse Statut de résident – Ghjuventù Indipendentista « Sò i corsi è solu i corsi ch’anu da sceglie u so destinu »

#Corse François Santoni, président de Ghjuventù Indipendentista, entendu par la Gendarmerie

#Corse – Les deux militants de Ghjuventù Indipendentista ressortent libres et sans charges

#corse Rentrée Politique de la Ghjuventù Indipendentista: Nous sommes déterminés à monter au créneau plus que jamais.

Communiqué de la Ghjuventù Indipendentista suite au 70ème anniversaire de la Libération de la #Corse

#Corse – A Ghjuventù Indipendentista apporte son soutien aux militants basques

A Ghjuventù Indipendentista défend la culture #corse et ses acteurs

#Corse Photos de l’action de Paris en soutien aux patriotes incarcérés

#Corse – Ghjuventù Indipendentista réclame « le départ de l’Armée Française »

#corse – Ghjuventù indipendentista : Une action symbolique et pacifique à Ajaccio

#corse – Ghjuventù indipendentista solidaire des prisonniers

#corse – Occupation de la Société Générale, réaction de Ghjuventù Indipendentista

#Corse « Tractage de la Ghjuventù Indipendentista à Corti pour la Corsisation des emplois »

#Corse – « Le drame de ma génération est d’être mal née » by @Massimu Poli

#Corse – Déclaration de Nicolas Battini, prisonnier politique, au juge Gilbert Thiel.

#Corse – La Ghjuventù Indipendentista « dénonce les basses manoeuvres de l’Etat Colonial »

#Corse Arret Miot censuré – Ghjuventù Indipendentista dénonce « une corsophobie étatique »

2014

#Corse A Ghjuventù Indipendentista « demande au Crous et à la Mairie de prendre leurs responsabilités »

Corse A Ghjuventù Indipendentista s’indigne des pressions de certains proviseurs de lycées

#corse #Veranucorsu Vidéos, photos, revue de presse – 2000 personnes pour défendre les intérêts du peuple Corse

#Corse Procès du 12 février : Ghjuventù Indipendentista « Nous dérangeons et l’Etat nous le fait comprendre »

#Corse – Procès du 12 février : la Ghjuventù Indipendentista dénonce un procès politique

#corse #VeranuCorsu Ghjuventù Indipendentista appelle l’ensemble des organisations à une réunion

#corse – Procès de 10 jeunes militants : A Ghjuventu Indipendentista dénonce un acharnement judiciaire

#Corse #askida – Mort d’Arkaitz Bellón, soutien d’A Ghjuventù Indipendentista @EtxeratElkartea

#corse – A ghjuventù Indipendentista apporte son soutien à la protestation engagée au lycée agricole de Sartè

#Corse – « Vers la création d’un collectif unitaire » #Resistenza #VeranuCorsu

Procès du 12 février : « Le procès de la Ghjuventù Indipendentista, c’est le procès du Peuple #corse « 

#Corse – Nicolas Battini, prisonnier politique, en grève de la faim depuis le 5 février

#Corse – Ghjuventù Indipendentista explique sa non présence à l’émission Cunfronti sur @FtViaStella

Nicolas Battini, prisonnier politique corse : « La jeunesse s’est réveillée »

#corse Procès d’A Ghjuventù Indipendentista : Le parquet fait appel

#Corse – Réponse de Ghjuventù Indipendentista à Mr Zalewski-Sicard

#Corse – « Collectif Unitaire » : Nouvel appel de la Ghjuventù Indipendentista – Réunion le 23 février

#Corse A Manca : « Soutien à la démarche initiée par la Ghjuventù Indipendentista »

#corse – Vidéos – Succès politique des « Scontri Internaziunali » organisé par Ghjuventù Indipendentista

#corse Ghjuventù Indipendentista stupéfait du #toutSaufCorsicaLibera des ténors de @FemuACorsica

#Corse – Résultats des Elections : « Ghjuventù Indipendentista obtient trois sièges »

L’université de #Corse bloquée par la Ghjuventù Indipendentista / Ghjuventù Paolina

#corse Nicolas Battini, Patriote incarcéré : « De Capi Corsu à Bunifaziu, un peuple en lutte pour sa survie. »

#corse – Cuttoli : A Ghjuventù Indipendentista s’offusque de la décision du Préfet

#corse « Statut de résident adopté » : Réaction de la Ghjuventù Indipendentista

Ghjuventù Indipendentista « réaffirme ses idéaux pour le Peuple #Corse » lors de son A.G

corse Ghjuventù Indipendentista réagit à l’arrestation de @GerryAdamsSF @sinnfeinireland

#SimuDiStuPaese 100 photos et 10 000 personnes pour revendiquer les droits du Peuple #Corse

#Corse #ParlemuCorsu : A Ghjuventù Indipendentista chjama à participà à a manifestazione

#Corse – Ghjuventù Indipendentista apporte un soutien aux « prisonniers politiques et aux recherchés »

#Corse Ghjuventù Indipendentista apporte un soutien indéfectible à l’Università di #Corsica

Corse « Après une nouvelle incarcération, A Ghjuventù Indipendentista tient à réagir »

#Corse Ghjuventù Indipendentista « Un nouveau pas a été franchi dans la provocation »

« Lotta Ghjuventù, l’avvene si tù ! » Nicolas Battini, prisonnier politique #Corse

#Corse – A Ghjuventù Indipendentista « tient à saluer l’annonce du #FLNC-UC »

#Corse Ghjuventù Indipendentista « O Corsu, un ti scurdà di a to storia ! » 14 juillet 1755

#Corse 14 juillet 1755 « Action symbolique et historique d’A Ghjuventù Indipendentista à Bastia »

#Corse – Soutien au peuple palestinien – Ghjuventù Indipendentista, FKNG…

#Corse Nicolas Battini « lettre ouverte à la Ghjuventù Indipendentista »

#Corse Interpellations #ScbOm – Soutien d’A Ghjuventù Indipendentista

#Corse 3 prisonniers politiques Basques au « mitard » afin de faire valoir leurs droits

Ghjuventù Indipendentista « Le salut du peuple #Corse passera par l’indépendance »

#Corse #YesScotland – Ghjuventù Indipendentista « per l’indipendenza di a nazione »

#Corse – Ghjuventù Indipendentista apporte son soutien aux interpellés #Bastia1905

#Corse – Conférence de presse de rentrée pour Ghjuventù Indipendentista

#Corse A Ghjuventù Indipendentista se mobilise contre la spéculation en Balagna

#Corse A Ghjuventù Indipendentista se mobilise contre la spéculation en Balagna

#Corse Procès d’un jeune corse pour une « bombe agricole » lancée lors d’un rassemblement : 3 mois de prison ferme

#Corse Ghjuventù Indipendentista apporte un soutien total à Aitzina! @Aitzinagazte

A Ghjuventù Indipendentista « O ghjuventù corsa, approntati à falà in carrughju »

#Corse Libération de François Santoni, militant CL, GI, Asso et convocation devant la justice au programme

Soutien aux prisonniers politiques – Tractage Ghjuventù Indipendentista à Corti

Visite de Barbier en #corse ? Condamnation de l’ACA et de @LecaJean Louis – Réaction d’A Ghjuventù Indipendentista

#Corse Occupation de la sous-préfecture: Nicolas Battini condamné

#corse l’appel à manifester pour les droits du Peuple Corse de Ghjuventù Indipendentista

La Ghjuventù Indipendentista appelle le peuple #corse à se mobiliser

#corse Manifestation #uPopuluCorsuCamperà | Revue de presse et photos – incidents

#Corse Ghjuventù Indipendentista se félicite de la réussite de la manifestation du 3 décembre à Corte.

#corse Interpellations – communiqué d’A Ghjuventù Indipendentista

#Corse – Dernières interpellations : @Corsica_Libera, @Sulidarita et @GICorti dénoncent la méthode

#Corse – Corsica Libera, Sulidarità et Ghjuventù Indipendentista dénoncent les provocations coloniales #Répression

2015

#corse Visite du Ministre de l’intérieur – Réaction de Ghjuventù Indipendentista

#Corse – « Chjama à a Ghjuventu Corsa – Charlie Hebdo: Attenti à a Trappula! » Ghjuventù Indipendentista

#Corse Procès et interpellations au Pays Basque: Soutien d’A Ghjuventù Indipendentista

#Corse Municipale Ajaccio: Ghjuventù Indipendentista appelle à voter pour Aiacciu Cità Corsa @Corsica_Libera

#corse Suite aux interpellations contre la jeunesse Basque, Ghjuventù Indipendentista réagit @MediaBask

#Corse Nicolas Battini: « Les amalgames ont déjà commencé » #LaurentRuquier

A Ghjuventù Indipendentista lance une pétition « Pour le respect de la démocratie en #Corse »

#Corse « Procès de la jeunesse Corse à Bastia le 17 février » – Ghjuventù Indipendentista

Le Fil Rouge de la Rédaction

A l’heure des réseaux sociaux et des partages aléatoires d’informations sur Facebook et Twitter (68000 abonnés), les articles ne peuvent pas atteindre l’ensemble des abonnés lors d’une seule publication, les réseaux sociaux ayant décidé de fonctionner en vase clot. C’est pourquoi toutes les semaines, les articles, les plus importants ou lus de la semaine, de l’année ou des années précédentes sont republiés. D’avance nous sommes désolé pour cette répétition, mais c’est pour la bonne cause.

à suivre sur  l'application android Unità Naziunale ou bien sur ce lien mobile (Apple, tablettes...)