X

(Julien Pernici – Alta Frequenza) – Ce mardi, la Communauté d’Agglomération de Bastia a adopté le passage de la gestion de l’eau et de l’assainissement en régie au 1er janvier prochain, mettant ainsi fin à sa collaboration avec l’Office d’Equipement Hydraulique de la Corse. 

AltaFrequenza

Si Gilles Simeoni n’a pas pris part au vote de par son rôle de membre du conseil d’administration de l’OEHC, il a tout de même soulevé quelques réserves quant à la solution de régie qu’il ne conteste pas pour autant. Des réserves d’ordre financier, car celui-ci craint des dérapages qui seraient répercutés sur le prix de l’eau, soulignant des problèmes, selon lui, de budgétisation de la transition entre la DSP et la régie avec des besoins, notamment en matériel automobile et en locaux, qui auraient été omis dans les divers calculs évaluant à au moins 700 000 € le coût de la transition. Une séance pendant laquelle Gilles Simeoni a aussi adressé un tacle appuyé envers l’Office Hydraulique qui n’est selon lui plus en mesure de remplir sa mission, preuve en est l’échec dans le dossier de l’eau à Bastia avec des prix jugés comme prohibitifs proposés lors du dernier appel d’offres. La raison ? Un interventionnisme poussé du politique dans les embauches selon Gilles Simeoni.

Ecoutez-le

à suivre sur  l'application android Unità Naziunale ou bien sur ce lien mobile (Apple, tablettes...)