Produit CORSU E RIBELLU

X

Via Campagnola rappelle que, plus d’un an après les condamnations pour « pratiques commerciales frauduleuses » et « usurpation d’AOP », c’est de nouveau un représentant de l’Interprofession Laitière Ovine et Caprine de Corse, (ILOCC) qui est pris la main de la sac !

casgiu_merzuCertes, sans fraude avérée ! Cependant sur une importation massive de fromages sardes probablement destinés après réetiquetage à être commercialisés sous l’appelation de fromages corses.

Ces pratiques au-delà de porter préjudice à l’ensemble de la profession et notamment aux petits producteurs et aux éleveurs fermiers , sèment le trouble dans l’ensemble de la société et plus particulièrement sur les consommateurs qui se sentent logiquement trompés sur l’origine des produits qu’ils achètent.

Contrairement à ce qui a pu être dit cette semaine, nous pensons aussi qu’il serait dangereux de se hater de mettre entre les mains des représentants de l’ILOCC, habitués à ce genre de pratiques douteuses, les dossiers de demande de certification fromages corses en cours !

Il faudrait au contraire favoriser le travail des éleveurs producteurs, volontaires et bénévoles qui étudient, depuis plus d’un an, un cahier des charges précis qui permettra de garantir sans équivoque la qualité et l’origine de nos fromages aux consommateurs corses comme aux touristes.

Via Campagnola demande donc à l’ILOCC de communiquer clairement et rapidement sur ce sujet et de préciser les quantités de fromages entrant en Corse toutes les semaines et leur veritable destination commerciale.

VIA CAMPAGNOLA