X

U Cullitivu Prupià Portu Vivu, est scandalisé par la mise en sommeil de la ligne entre la ville et Porto Torres ; elle compromet le développement du port du Valincu. Soutenu par le Collectif Dumani Da Fà qui lutte pour défendre les intérêts économiques de la Corse notamment à travers le grave épisode de la SNCM, le Cullitivu a donné jeudi 19 février à Ajaccio une conférence de presse pour protester, exiger la reprise de la ligne et aussi imposer la présence désormais institutionnelle de toutes les forces vives de la micro-région, à côté des élus pour concevoir, réaliser et suivre les processus locaux de développement.

Voici le communiqué de soutien du PNC

Le PNC apporte son soutien total au Cullittivu Prupià Portu Vivu dans son action et ses objectifs. Il salue la mobilisation populaire engagée dans le Valincu contre la fermeture programmée du port de Prupià et interpellera, par le biais de Femu a Corsica, l’Assemblée de Corse lors de la session des 12 et 13 mars prochains.

Pour le PNC, avec la suppression de la ligne avec la Sardaigne se profile la mort lente d’infrastructures portuaires vitales pour le devenir économique de toute une région: aujourd’hui la ligne de Sardaigne et la route du sud, demain les dernières liaisons avec les ports français où l’on remarque une baisse de traffic liée à la crise actuelle.

Il faut savoir que cette liaison avec la culletivuprupiaSardaigne représente 40% du fret du port de commerce. Face à l’urgence d’une telle situation, le PNC en appelle à tous les responsables et acteurs institutionnels pour qu’ils répondent collectivement, de manière déterminée et déterminante, à l’appel légitime de toute une population.

En effet, à travers la démarche et les actions engagées par le collectif, se révèle le véritable enjeu: non seulement celui de la survie du port de Prupià, poumon économique d’un bassin de vie, mais aussi d’une vision dynamique du développement de notre ile. Dans le domaine crucial des transports maritimes, largement explicité dans le PADDUC voté par une majorité d’élus de la Corse, nous devons défendre l’option fondamentale d’une continuité territoriale et Européenne.

En tout état de cause, pour le nationalisme corse, Prupià, comme le sud de la Corse, ne peut tourner le dos à la Sardaigne, au nom de l’économie, de l’histoire et de la culture.
Réitérant notre soutien total à son action et à toutes ses initiatives de terrain, le PNC participera à la réunion du Cullittivu Prupià Portu Vivu le 6 mars prochain.

PNC

Sur le même sujet:

Blog Edmond Simeoni

à suivre sur  l'application android Unità Naziunale ou bien sur ce lien mobile (Apple, tablettes...)