Produit CORSU E RIBELLU

X

(Julien Pernici – Alta Frequenza) – Jeudi, le préfet de Haute-Corse, Alain Rousseau, et le procureur de la République de Bastia, Nicolas Bessone sont revenus sur les chiffres de la délinquance en 2014, des chiffres dont nous parlerons dans nos prochaines éditions.

AltaFrequenza

Mais ils ont aussi abordé les statistiques de la sécurité routière, des statistiques plutôt bonnes en 2014, car si le nombre d’accidents est en légère augmentation tout comme le nombre de blessés, il y a eu douze morts sur les routes du département en 2014 contre dix-neuf l’année précédente, avec comme point positif la mort d’un seul piéton ou pilote de deux-roues parmi les douze décès recensés. Des bons chiffres très fortement tempérés par un début d’année catastrophique, puisque depuis le 1er janvier, six personnes ont trouvé la mort sur les routes de Haute-Corse, dont quatre pour le seul et terrible accident de Ponte-Leccia. La répression sera ainsi le maître-mot cette année, et non plus seulement pour les chauffards, mais aussi pour ce que la loi qualifie de complices. Dans le cas précis de l’accident de Ponte-Leccia, si l’enquête venait à prouver définitivement que le conducteur du véhicule est décédé dans l’accident, le procureur se réservera le droit de se retourner contre les établissements de nuit qui auraient pu fournir de fortes doses d’alcool sans encadrer les personnes en question.

On écoute Nicolas Bessone, le procureur de la République de Bastia