Produit CORSU E RIBELLU

X

(CORSE MATINLes nationalistes ne sont que peu satisfaits des décisions de Paris qui comportent trop d’incertitudeset de jacobinisme selon eux.L’incarcération de Pierre Paoli ne met pas non plus d’huile dans les rouages

logo corsematin2011

La « famille » nationaliste semble être à une croisée des chemins. En Corse, pour paraphraser Paul Leonetti de Corsica Libera lors des municipales ajacciennes, elle peut considérer qu’elle « a gagné la bataille des idées ». Mais ce qui est vrai de ce côté-ci de la Méditerranée, ne l’est pas forcément sur la rive septentrionale de la mer. Et semble le devenir encore moins, arrivé à Paris…

Au regard de ce qu’a voté l’assemblée de Corse au cours des derniers mois, le gouvernement ne reste pas immobile. Mais pour les nationalistes (qu’ils soient d’Inseme, du PNC ou de Corsica Libera), il avance « à pas de fourmi ».

(LIRE LA SUITE SUR CORSE MATIN)