Produit CORSU E RIBELLU

X

(Michaël Andreani – Alta Frequenza) – L’amendement déposé par le gouvernement dans le but de créer une collectivité unique en Corse à l’horizon 2018, dans le cadre de la loi sur la Nouvelle Organisation Territoriale de la République, a été adopté cette nuit en première lecture à l’Assemblée nationale.

AltaFrequenza

Dans un hémicycle bien loin d’afficher complet, le débat aura duré une heure environ, principalement animé par les députés corses. Sur les trois parlementaires insulaires présents, Paul Giacobbi a voté pour, tandis que Camille de Rocca Serra et Laurent Marcangeli, à l’image de l’UMP, se sont abstenus, notamment eu égard à l’absence de référendum et plus généralement à la méthode gouvernementale en la matière, à savoir passer par un simple amendement et non pas par un projet de loi spécifique à la Corse. Pour sa part, la ministre de la Décentralisation, Marylise Lebranchu, a donné rendez-vous aux élus corses le 13 avril prochain à Paris, afin de poursuivre le dialogue au sujet de cette collectivité unique.