Produit CORSU E RIBELLU

X

(CORSE MATIN) La décision est tombée tard jeudi soir.

logo corsematin2011

 Dans l’île, officiellement, elle n’a pas fait grand bruit. Mais au sein des nationalistes elle a eu l’effet d’une bombe. Jeudi, Pierre Paoli militant nationaliste et membre de l’exécutif de Corsica Libera a été mis en examen et placé en détention provisoire à Nanterre, concernant les nuits bleues de 2012.

Le juge antiterroriste Alain Gaudino a retenu les chefs suivants : direction ou participation d’une entreprise terroriste, financement de cette même entreprise et extorsion de fonds.

(LIRE LA SUITE SUR CORSE MATIN)