Produit CORSU E RIBELLU

X

(Julien Pernici – Alta Frequenza) – Ce mercredi, Corsica Libera est revenu sur les arrestations qui ont eu lieu cette semaine au sein du mouvement.

AltaFrequenza

Ainsi, le parti dénonce une volonté de déstabiliser les processus démocratiques en cours entre les élus corses et l’Etat français, le tout après une visite ministérielle déjà considérée comme insatisfaisante. Corsica Libera a l’impression d’être le seul côté à avancer, dénonçant une unilatéralité des efforts face à un état français qui n’en ferait que bien peu.

Le parti demande ainsi à ce que le président de la République François Hollande reçoive les élus corses en compagnie des présidents de groupe de l’Assemblée nationale parmi d’autres demandes. Reste que Corsica Libera pense que la position obscure du gouvernement met en danger tous les processus en cours.

Ecoutez Jean-Guy Talamoni