Produit CORSU E RIBELLU

X

trois structures nationalistes corses (composantes de FEMU A CORSICA) ont dénoncé mardi et mercredi la garde à vue à Ajaccio de trois dirigeants indépendantistes de Corsica Libera, dans le cadre d’une enquête sur des attentats commis en 2012 et revendiqués par le FLNC.

.

This content is restricted to site members.

Contenu réservé aux membres

Produit CORSU E RIBELLU