Produit CORSU E RIBELLU

X

(CorseMatinDans les cantons urbains, c’est celui de Bastia IV qui sera le plus disputé avec six tickets en course. En Castagniccia, il y a aussi une désertification chez les candidats : un seul «couple» de gauche en piste. Depuis ce lundi, 16 heures, les candidatures aux élections départementales du 22 mars sont closes. Pas d’agitation particulière dans les couloirs de la préfecture de Haute-Corse, ni même de candidat de dernière minute, après avoir enregistré l’ultime liste à 15 h 40, le bureau des élections a tiré le rideau.

logo corsematin2011

Pour ce nouveau scrutin, exit les élus sortants de la majorité départementale, Henri Zuccarelli, Jean-Jacques Vendasi, Eric Calloni ou encore Jean-Baptiste Raffalli. En quittant Bastia pour le Cap Corse – vaste canton depuis le découpage – on retrouve quatre binômes engagés.

Les communistes avec le conseiller exécutif Michel Stefani, les nationalistes de Corsica Libera mais surtout le duel François Orlandi et Jean-Jacques Padovani. Le nouveau président du conseil général et élu du Capo Bianco aura face à lui un adversaire de sa propre famille politique.

LIRE LA SUITE SUR LE SITE CORSE MATIN