Breaking News

Corse – Paillotes : nouvelle affaire d’agression à Sari-Solenzara

Un scénario peut devenir franchement inquiétant, lorsqu’il se répète à quinze jours d’intervalle. Le 29 août dernier, une violente échauffourée – verbale – éclatait entre un contrôleur de la direction départementale des territoires et de la mer (DDTM) et le paillotier, Johan Carta, à Coti-Chiavari, sur la rive sud du golfe d’Ajaccio. Ce jour-là, le contrôleur était accompagné d’une équipe de France 3 Corse dont le cameraman avait été bousculé et pris à parti. L’affaire avait suscité des réactions de condamnation en cascade. Le fonctionnaire victime de propos insultants, Philippe Ramacciotti, avait déposé plainte auprès de la gendarmerie. Le préfet de région, Patrick Strzoda, se portant quant à lui, partie civile.

Hier, on a appris qu’un incident similaire s’était produit, il y a quelques jours, le 15 septembre dernier. Cette fois, plage de Favone, sur la commune de Sari-Solenzara. À la paillote La Siesta. Même contexte, même motif, même effet. Thierry Mano, le contrôleur de la DDTM, dans l’exercice de sa mission, était sur place afin de vérifier la légalité des installations de l’établissement. Implantées sur le sable, apparemment sans autorisation. Ce que le fonctionnaire était en train de constater, repérages photos et mesures à l’appui, alors qu’il se trouvait devant une surface de 420 mètres carrés occupée par des transats, parasols et autres tables. Sans qu’il s’agisse pour autant de structure en dur.

Selon le procès-verbal dressé, Thierry Mano dit avoir été abordé par un employé de l’établissement lui demandant la raison de sa présence. Le contrôleur s’est alors présenté en sortant sa carte professionnelle.

Source et suite de l’article

 

 

Faites passer l’information autours de vous en cliquant sur :

Produit CORSU E RIBELLU

bandeauribelluteeshirt (1)

Produits à partir de 13e

WP2Social Auto Publish Powered By : XYZScripts.com
error: