X

Voici la Lettre d’Elie Domota / Compte-rendu des mobilisations de soutien au procès de Charly LENDO

Objet : Procès Charly LENDO du 20 Janvier 2015.

Chers Camarades, Chers Amis,

UGTGprocesLe procès du camarade Charly Lendo a fait l’objet d’une large mobilisation tant sur le plan guadeloupéen qu’à l’échelle internationale.
Les Travailleurs et les Organisations de Guadeloupe étaient au rendez-vous notamment celles qui sont membres du LKP.
Les travailleurs étaient nombreux et particulièrement ceux de l’UGTG, pendant plus de cinq heures, devant le Palais de justice de Pointe-à-Pitre au son du tambour (Gwo ka) pour protester contre la diabolisation de l’action syndicale et soutenir l’UGTG et Charly Lendo.

Des milliers de tracts ont été distribué et des milliers d’affiches collées dans les rues de Guadeloupe.
Nous avons reçu des centaines de communiqué de soutien venus d’organisations et de personnalités de nombre de pays ou de régions de part le monde (Amérique du Nord, Amérique du Sud, Caraïbe, Pacifique, Océan Indien, Europe). Des centaines d’interpellations ont été adressées à la Ministre de la justice notamment par les organisations de France.

Ces communiqués et ces prises de positions ont permis de faire entendre nos cris au-delà des limites de la Guadeloupe. C’est déjà une très grande victoire ! La solidarité est une très grande force.

Ce 20 janvier, plusieurs délégations ont fait le déplacement pour être présentes à nos côtés : CDMT et AOP de Martinique, CICR et fondation Frantz Fanon de France et MOLEGHAF d’Haïti donnant un caractère international au meeting qui a clôturé cette journée de mobilisation.

Le meeting du 14 janvier à la Bourse du travail a été un succès ; salle comble. Les images ont été diffusées en Guadeloupe et ont contribué à renforcer nos convictions quant à la nécessité de poursuivre la lutte ; nous ne sommes pas seuls.
Nous l’avons tous compris, il s’agissait de juger non pas Charly mais l’UGTG et au-delà l’ensemble des travailleurs, des retraités, des jeunes, des chômeurs qui se sont mobilisés en 2009 et qui continuent à lutter pour changer la vie.

Le réquisitoire du procureur a reconnu que ce dossier n’aurait jamais du arriver devant ce tribunal car il s’agit d’un malencontreux accident.

Pour rappel, un premier non lieu général avait été requis dans ce dossier après enquête, mais le procureur général avait demandé à poursuivre nommément Charly Lendo.

Aucun doute, c’est une attaque en règle contre un dirigeant de l’UGTG, contre notre syndicat mais aussi contre le mouvement ouvrier et le peuple de Guadeloupe en représailles du mouvement LKP de 2009.

En définitive, le procureur a demandé la relaxe pour les chefs d’inculpation d’homicide involontaire indirect, de coups et blessures indirects et mise en danger de la vie d’autrui, laissant à l’appréciation du tribunal la poursuite éventuelle de Charly Lendo pour entrave à la liberté de circulation.

C’est donc un dossier monté de toutes pièces pour opposer deux familles vivant dans la même commune, faire croire que c’est Charly Lendo qui était à l’origine du drame afin de mieux diaboliser l’UGTG et plus largement tous ceux qui luttent contre l’injustice et les inégalités.

Le délibéré est fixé au 3 Mars 2015. Nous demeurons mobilisés.

Vive la solidarité des Travailleurs et des Peuples.
Vive la solidarité internationale !
Recevez chers Camarades, chers Amis, nos salutations militantes.

Le Secrétaire Général de l’UGTG
Elie Domota

à suivre sur  l'application android Unità Naziunale ou bien sur ce lien mobile (Apple, tablettes...)