Produit CORSU E RIBELLU

X

(Unità Naziunale Publié le 16 juin à 06h38) Le maintien d’un traitement d’exception à l’encontre des patriotes Alain Ferrandi et Pierre Alessandri met en relief la réalité d’une politique pénitentiaire vengeresse qui infirme la notion et le respect du droit en France.

Dans une lettre rendue publique, Alain Ferrandi et Pierre Alessandri nous expliquent clairement que malgré :
– l’accomplissement de leur 18me année de détention qui – normalement – correspond à la fin de leur période de sùreté.
– Les conclusions positives de leurs personnalités respectives.
– l’avis unanimement favorable de la Commission Locale de la Centrale Pénitentiaire de Poissy pour la levée du statut de Détenu Particulièrement à Surveiller ( D.P.S. ).
– les propos d’ Emmanuel Macron – actuel président de la France – favorables au rapprochement.

Leur situation demeure inchangée. Une situation qui est aussi inique qu’inadmissible et qui met – là aussi – en évidence que l’aspiration à la paix et au changement n’émane que de la Corse …

Conformément à l’appel de nos frères incarcérés et exilés,  » Patriotti  » se tient prêt à la mobilisation, avec l’ensemble du Mouvement Patriotique et des forces vives de notre pays.

Hè ora di fali tutti vultà in paesu !
Hè ora di strappà i cateni di a riprissioni !
Hè tempu di una vera Soluzioni Pulitica !
LIBARTÀ PAR TUTTI I PATRIOTTI !

Collectif Patriotti
15 juin 2018