Produit CORSU E RIBELLU

X

En conférence de presse le 11 février dernier, le groupe nationaliste d’opposition Aiaccini a livré son analyse de l’élection municipale d’Ajaccio qui a vu la victoire de Laurent Marcangeli.

Voici le texte de la conférence de presse : 

AiacciniAjaccioMunicipaleAMancaNotre présence devant vous est pour vous faire de notre analyse des élections municipales du mois de janvier 2015. De son prolongement au sein du conseil municipal et de la décision du Groupe Aiaccini de se structurer.

Les Municipales 2015

Cette élection municipale nous a fait découvrir une génération d’hommes et de femmes politiques qui observent une société hostile, sans pour autant en contester les fondements.

4000 voix de perdues en 10 mois !

Des gens de gauche ont décidé de s’amuser avec le suffrage universel ; cet amusement a été lourd de conséquences pour toute une famille politique.

En période de crise, il est extrêmement facile de déstabiliser la base. Les ambitions personnelles et le travail de sape effectués par certaines personnalités politiques en mal de reconnaissance ont contribué à la défaite de la Liste Uniti pà l’Avvene.

Pour notre part, l’aventure politique du mois de janvier fut instructive et constructive.

Nous remercions les ajacciens et les ajacciennes qui nous ont fait confiance.

Notre place au sein du conseil municipal

Représenté par Josée Grimaldi d’Estra, le groupe Aiaccini, restera fidèle aux accords passés. Il y aura une homogénéité et une cohésion dans l’opposition au sein du conseil municipal mais notre groupe gardera une autonomie d’action et de pensée en dehors.

Notre présence dans l’opposition sera le début d’une collaboration constructive dans le prolongement des accords passés il y a 2 ans, avec ceux qui ont su écouter les revendications nationalistes.

L’impossible fusion avec Femu a Corsica

L’échec de la fusion avec Femu Aiacciu, les mêmes causes produisent les mêmes effets.

Le campanilisme bastiais a eu la peau de la volonté de milliers de nationalistes ajacciens, ce que désirait le peuple, certains responsables nationalistes n’en n’ont pas tenu compte…

La mosaïque Femu, s’est perdue en conjoncture interne, changeant d’avis au gré de leurs fortunes électorales. La stratégie du caméléon sur une couverture écossaise a vécu.

Nous saluons le comportement politique de Corsica Libera, qui a respecté la parole donnée et d’une partie de Femu proche du PNC.

 Aiaccini

Nous croyons en la Corse, elle se doit d’être reconnue en tant que société historique.

Notre histoire témoigne pour elle.

Les hommes et les femmes qui composent notre groupe sont issus du monde du travail et défendent des idées nationalistes.

Ce groupe constitue un espace progressiste, pluriel ou chacun apporte sa réalité, son quotidien et sa volonté de servir la collectivité.

Notre souhait est de contribuer avec l’ensemble des personnes qui rejoindront notre démarche, à la mise en œuvre de projets qui permettront de mener une véritable politique de proximité, de présence et de solidarité, car ces valeurs ancestrales ont de tout temps permis au peuple corse de se dresser contre l’adversité.

L’incident lors du premier conseil municipal

L’épisode théâtral du premier conseil municipal, nous oblige à nous poser la question suivante : l’assemblée communale est-elle devenue la maison de l’exutoire ou tout un chacun peut venir évacuer sa haine de la société ?

Que les acteurs de cette mauvaise comédie sachent que nous ne laisserons ni insulter ni ridiculiser notre langue et notre patrimoine national.

Nous comptons sur la dignité de chacun afin de respecter les règles du bon vivre ensemble au sein du conseil municipal.

Les cantonales

Le groupe Aiaccini, ne présentera pas de candidats aux élections cantonales, néanmoins il soutiendra l’engagement d’éventuels candidats issus de la liste Uniti Pà l’Avvene.

AIACCINI