Produit CORSU E RIBELLU

X

(CORSE NET INFOS) Au lendemain de l’élection municipale, le groupe Aiaccini, faisant partie de la liste de coalition menée par Simon Renucci, a tenu conférence de presse au café Napoléon pour faire part de son analyse sur le scrutin. Le mouvement ne cache pas une certaine déception et se déclare scandalisé par l’évolution de la campagne électorale. Il tire à boulets rouges sur le travail de sape effectué par certaines personnalités qui a contribué à la défaite de la liste « Uniti pà l’avvene ». Le mouvement n’épargne pas la liste Femu Aiacciu-Femu a Corsica. Explications

CorseNetInfosSURcorsicainfurmazioneAiaccini n’est pas content et le dit haut et fort. Il estime que la liste dans laquelle il figure a perdu plus de 4000 voix en l’espace de dix mois et tance ceux qui ont décidé de s’amuser avec le suffrage universel. « Un amusement lourd de conséquences » selon le porte-parole du mouvement qui explique : « En période de crise, il est facile de déstabiliser la base. Les ambitions personnelles et le travail de sape effectués par certaines personnalités politiques en mal de reconnaissance ont contribués à la défaite de notre liste. »

Le groupe Aiaccini, comme le souligne le porte-parole, « restera fidèle aux accords passés. Avec notre représentante dans l’opposition, Josée Grimaldi-D’Estre, il y aura homogénéité et cohésion dans l’opposition, ce qui ne nous empêchera pas de garder une autonomie d’action. Notre présence dans l’opposition sera le début d’une collaboration constructive dans le prolongement des accords passés il y a deux ans avec ceux qui ont su écouter les revendications nationalistes. »

LIRE LA SUITE SUR CORSE NET INFOS