Produit CORSU E RIBELLU

X

(Michaël Andreani – Alta Frequenza) – Il y a beaucoup trop de voitures sur le territoire de la Communauté d’Agglomération du Pays Ajaccien. Nous ne vous apprenons rien en vous disant cela, mais c’est finalement le constat des enquêtes de terrain menées en fin d’année dernière auprès de 7 300 automobilistes.

AltaFrequenza

Des enquêtes réalisées dans le cadre de la révision du PDU, le plan de déplacements urbain et dans le but de bien connaître les habitudes de déplacements sur la CAPA. On constate ainsi que chaque jour, 63 000 véhicules rentrent dans Ajaccio, avec en moyenne 1,3 occupant par voiture seulement. Autre constat : après Alata et Afà, Porticcio est la troisième commune d’origine des véhicules, tandis qu’Ajaccio occupe évidemment la première place avec 31,2%. Côté motifs de déplacements, pas de surprise non plus : la consommation et les démarches personnelles, aller travailler ou tout simplement se rendre à son domicile forment le podium et largement. À cette étude, aucune solution n’est pour l’heure apportée, si ce n’est des pistes de travail pour la mise en place par exemple de navettes maritimes toute l’année, le développement des transports en communs ou encore, ce qui semble être une des solutions majeures, la mobilisation de la voie de chemin de fer de Mezana jusqu’au cœur de ville. La solution ne viendrait-elle pas finalement d’un véritable changement de mentalités de tout un chacun tout simplement ?

Ecoutez le vice-président de la CAPA, Xavier Lacombe