Produit CORSU E RIBELLU

X

(Alex Bertocchini – Alta Frequenza) – Le groupe Aiaccini, celui-là même qui a participé dès le premier tour à la liste de coalition menée par Simon Renucci lors de la dernière municipale, a donné cet après-midi (mercredi) une conférence de presse.

AltaFrequenza

Le mouvement s’est déclaré très déçu et scandalisé par l’évolution de cette campagne électorale. 4 000 voix de perdues en dix mois, des gens de gauche qui s’amusent avec le suffrage universel, le travail de sape effectué par certaines personnalités en mal de reconnaissance ont contribué, affirme le groupe, à la défaite de la liste « Uniti pà l’avvene ».

Aiaccini tire particulièrement à boulets rouges sur la position de Femu Aiacciu-Femu a Corsica. Une phrase extraite du communiqué officiel mérite d’être citée intégralement : « le campanilisme bastiais a eu la peau de la volonté de milliers de nationalistes ajacciens, ce que désirait le peuple, certains responsables nationalistes n’en ont pas tenu compte… La mosaïque Femu, s’est perdue en conjonctures internes, changeant d’avis au gré de leurs fortunes électorales.

La stratégie du caméléon sur une couverture écossaise a vécu. »

L’Aiaccini, qui par ailleurs saluent le comportement de Corsica Libera, affirment vouloir jouer le jeu dans l’opposition municipale sortie des urnes il y a quelques jours.

Ecoutez Josée Grimaldi D’Esdra