Produit CORSU E RIBELLU

X

Nous avons été amenés, lors de la préparation du récent débat concernant les OSP aériennes, au sein de l’Assemblée de Corse, à contribuer à la réflexion par différents arguments, et proposer plusieurs niveaux d’évolutions.

ccit2b_logoLes OSP nouvelles étant dorénavant adoptées, il nous appartient de remercier toutes celles et ceux qui ont participé aux améliorations obtenues, principalement en faveur de la desserte entre Bastia Poretta et Paris Orly.

L’ajout de 35 000 sièges supplémentaires par rapport au projet initial, pour chaque saison été, pendant quatre ans, est une excellente nouvelle pour les usagers, pour le secteur touristique, et pour l’économie de la Haute-Corse en général. Nous devons donc remercier naturellement M. le Maire de Bastia, Gilles SIMEONI, pour son engagement initial et de premier plan, ainsi que celui de M. Jean Louis MILANI, Adjoint au Maire, tous deux présents et actifs dès l’ouverture des débats.

Ils ont su convaincre leurs collègues, et d’abord, tous ceux de la Commission du développement économique, présidée par M. François TATTI, puis tous les conseillers à l’Assemblée de Corse avec l’avis favorable et l’accompagnement bienveillant du Président de l’Office des Transports, M. Paul Marie BARTOLI et bien sûr du Président du Conseil Exécutif M. Paul GIACOBBI.

Par ailleurs, nous observons avec satisfaction que d’autres points que nous avons avancés ont été évoqués positivement et une nouvelle réflexion semble possible à court terme autour des liaisons avec Paris CDG, ainsi qu’autour de la commercialisation des sièges vides des OSP. Dès que les nouveaux délégataires sur les lignes avec Orly seront connus, et bien sûr nous souhaitons que notre Compagnie Régionale Air Corsica soit non seulement candidate, mais qu’elle améliore sa position dans son partenariat avec le groupe Air France sur ces liaisons, nous proposerons, comme toujours, notre concours et notre participation, afin d’optimiser la mise en œuvre de la nouvelle configuration ainsi adoptée.

Notre CCI de Bastia et de la Haute-Corse est et restera un outil de développement déterminé, au service des politiques publiques, principalement celles de la CTC, mais également, et de manière totalement complémentaire, un outil au service de ses entreprises et de son territoire.

PAUL TROJANI, 10 février 2015