Produit CORSU E RIBELLU

X

10(CorseMatinTout sauf le cul entre deux chaises. Le président du groupe Femu a Corsica à l’assemblée de Corse balaye les passes d’armes inutiles. Non aux compromissions perdantes, oui aux compromis gagnants. C’est dit

Il y a le ton Angelini. Devenu tonalité sans perdre de sa sûreté. La tonalité, celle rendue possible par le temps qui seul fait la maturité, parfois, pour les plus chanceux ou habiles.

logo corsematin2011

Le temps pour Jean-Christophe Angelini lui a permis non pas de se réconcilier avec son « je », mais de vivre en couple avec le « nous » de Femu sans tiraillement, les deux font aujourd’hui tourner la baraque en harmonie.

Le « je » a tiré les leçons du passé, le « nous » les enseignements pour l’avenir. Désormais, Angelini peut parler, décrypter, dire, cette fois totalement en paix avec l’avant.

Parler en gommant le non-dit, décrypter en déverrouillant les cadenas qui ne sont plus de mise, et dire, car il y a urgence à être compris au-delà du cercle – d’une respectable circonférence de 36 % (réalisé par l’ensemble des forces nationalistes) – des initiés.

LIRE LA SUITE SUR LE SITE CORSE MATIN