X

(Maria Lanfranchi et Alex Bertocchini) – Le groupe Femu A Corsica s’est exprimé en binôme, après les annonces du ministre de l’Intérieur, Bernard Cazeneuve, en visite en Corse aujourd’hui (vendredi). Gilles Simeoni et Jean-Christophe Angelini ont voulu faire passer un message clair au ministre.

AltaFrequenza

Il ne s’agit plus aujourd’hui d’une question d’ordre technique ou organisationnelle, mais bien d’une question d’ordre politique. Et aucune solution politique ne pourra être apportée au peuple corse sans modification de la Constitution. Nous avons fait notre part du chemin ont-ils dit, tout en interrogeant Bernard Cazeneuve sur la réponse politique de l’Etat. Une réponse qui n’aura pas véritablement satisfait le groupe Femu A Corsica. Le compte n’y est pas, voici résumée la pensée de Gilles Simeoni.

Nous l’écoutons.

à suivre sur  l'application android Unità Naziunale ou bien sur ce lien mobile (Apple, tablettes...)