Produit CORSU E RIBELLU

X

(CorseMatinLe contrat de bail qui permettrait de regrouper certains services de la CTC dans la plaine de Sarrola- Carcopino inquiète les personnels. Une passe d’armes cinglante s’en est suivie dans l’hémicycle.

logo corsematin2011

Ce devait être le dossier le plus polémique de la session et il devait arriver par le biais d’une question diverse en fin de réunion. Le fameux contrat de bail que l’exécutif s’apprête à signer avec la SARL Primo dirigée par Patrick Rocca est loin de faire l’unanimité, notamment du côté des personnels de la CTC.

Ce bail d’une durée ferme de 12 ans avec option d’achat (plus de 1,5 million d’euros) prévoit de regrouper certains services, offices et agence à Pernicaggio, dans la plaine de Sarrola-Carcopino où des locaux sont en cours de construction. Depuis quelques mois, ce contrat immobilier alimente toutes les discussions des fonctionnaires qui n’ont aucune envie de déserter le centre-ville.

LIRE LA SUITE SUR LE SITE CORSE MATIN