Produit CORSU E RIBELLU

X

(CorseMatin) Le collectif Centru Vivu qui regroupe les commerçants du centre-ville reste sur le pied de guerre et désire mener bataille jusqu’au ministère de l’Intérieur. La zone franche est présentée comme un dernier espoir

logo corsematin2011

Il est hors de question que l’on se laisse mourir »,martèle Philippe De La Foatta, président du collectif Centru vivu. Depuis quelques semaines déjà, les cinq associations commerçantes réunies pour défendre les intérêts du centre-ville occupent le terrain politico-médiatique.

Selon Centru vivu, la situation est critique et risque rapidement de devenir irréversible devant la propagation fulgurante des zones commerciales à la périphérie de la ville. La mise en place d’une zone franche urbaine (ZFU) permettrait l’obtention de plusieurs avantages fiscaux et sociaux comme par exemple l’exonération partielle de taxes ainsi que de charges patronales

LIRE LA SUITE SUR LE SITE CORSE MATIN