X

(CorseMatinLe préfet Mirmand a été très clair, lors de l’assemblée générale de vendredi dernier. Après la démission de leur présidente, c’est un nouveau coup dur pour les élus qui ont devant eux un calendrier chargé

logo corsematin2011

Une démission désormais actée, un premier vice-président par intérim, un budget primitif pointé du doigt par le représentant de l’État, une élection à organiser… Cela fait beaucoup pour une seule institution. En l’occurrence, la chambre de commerce et d’industrie de la Corse-du-Sud, qui se voit, en outre, à l’image de tant d’autres, plombée par un climat de restrictions drastiques.

Lors de l’assemblée générale de la CCI 2A qui s’est tenue vendredi dernier afin d’examiner le budget 2015 – voté à l’unanimité mais sous réserve de l’approbation par la tutelle étatique – Christophe Mirmand a tenu un discours en deux temps.

LIRE LA SUITE SUR LE SITE CORSE MATIN

à suivre sur  l'application android Unità Naziunale ou bien sur ce lien mobile (Apple, tablettes...)