Produit CORSU E RIBELLU

X

(CorseMatin) Ce sont les hommes de l’ombre. D’habitude, ils s’efforcent de conserver la plus grande discrétion.

logo corsematin2011

Lundi, soutenue par les responsables nationaux du service de la protection (SDLP) du syndicat Unite SGP police qui ont fait le déplacement, une partie des gardes du corps insulaires a été reçue en préfecture.

Ils ont rencontré le sous-préfet, coordonnateur pour la sécurité en Corse, Olivier de Mazières, afin d’évoquer le manque de moyens humains dans l’île. « Il nous a écoutés avec intérêt, afin de relayer l’information au niveau national», expriment satisfaits les syndicats.

LIRE LA SUITE SUR LE SITE CORSE MATIN