Produit CORSU E RIBELLU

X

(RCFM) Ils étaient partis chacun de leur côté à l’occasion du premier tour de l’élection municipale d’Ajaccio le 25 janvier. Ils ne se sont pas retrouvés une semaine plus tard sur la liste d’union voulue par Simon Renucci. Et au lendemain de la victoire de Laurent Marcangeli qui sera élu maire dimanche, indépendantistes et modérés semblent encore plus divisés.

RCFM corse radio

Une demi victoire pour Corsica Libera, délaissée à Bastia, en Mars 2014, par Femu a Corsica, qui a pourtant accepté toutes les autres alliances pour ravir la mairie. Au lendemain de cette élection municipale à Ajaccio, Jean Guy Talamoni, leader du groupe Corsica Libera à l’assemblée de Corse, est revenu sur l’entrée de deux élus au conseil municipal d’Ajaccio et sur ces divisions au sein du mouvement national. Entretien sur RFCM

Lire la suite sur RCFM