Produit CORSU E RIBELLU

X

Les réseaux sociaux ont relayé de manière insistante des insinuations calomnieuses concernant le CRDP de Corse. Il nous semble indispensable de vous livrer la mise au point suivante :
CRDPpoubelleLinguaCorsa« Le Canopé de Corse (ex CRDP) membre du réseau Canopé national a notamment pour mission d’éditer et de diffuser des ressources pédagogiques à destination des maîtres et élèves des écoles, collèges et lycées de notre académie. Depuis plusieurs décennies et en partenariat étroit avec la CTC et l’Etat, cet établissement a orienté résolument l’essentiel de sa production au service de l’enseignement de la langue et de la culture corses.
La qualité des productions de l’Etablissement, l’importance et la qualité du service rendu à la communauté éducative, le sérieux et la transparence de son action comme l’engagement de ses personnels au service de l’apprentissage et de la promotion de notre langue et de notre culture, ont toujours été unanimement salués.
C’est pourquoi, il est choquant aujourd’hui de découvrir, hors de tout contexte expliqué, des images et des commentaires de nature à discréditer son action et par là à provoquer la défiance de ses principaux partenaires et notamment la CTC avec qui il entretient des rapports de confiance privilégiés.
Les images en question peuvent certes interpeller les usagers si elles ne sont accompagnées d’une explication rationnelle : cette explication, la voilà :
Comme tout éditeur, le CRDP constitue des stocks et procède épisodiquement à une régulation de ces derniers, tant pour des raisons matérielles de place, que financières et, surtout, de cohérence de ces derniers avec les programmes officiels de l’Education Nationale qui ne manquent pas de varier dans toutes les disciplines. C’est à ces occasions que le CRDP, comme tous les autres éditeurs se sépare de tous les ouvrages devenus obsolètes ainsi que de tous les ouvrages non réclamés en dotation par les établissements scolaires depuis de nombreuses années.
C’est à ces occasions également que le CRDP est naturellement appelé à se séparer de certains ouvrages ayant donné lieu à une réédition actualisée et qui ont pu être tirés en nombre supérieur au besoin réel immédiat des établissements, car il ne s’avère souvent pas plus cher de tirer 1000 que 100 exemplaires ; cette façon de procéder, habituelle dans le monde de l’édition permet de satisfaire des besoins plus échelonnés dans le temps et génère obligatoirement un stock inerte qu’il convient d’apurer régulièrement. C’est à ces occasions également que le CRDP organise des dotations complémentaires et spontanées auprès des établissements scolaires (une telle opération a d’ailleurs été organisée en décembre 2014).
Les images largement relayées sur les réseaux sociaux illustrent ni plus ni moins, mais de façon brutale et pénalisante autant pour l’Etablissement que ses partenaires, le résultat des opérations de déménagement et de mise à jour de ses stocks réalisées en urgence par le CRDP en décembre dernier suite à la demande de libération des locaux de stockage par leur propriétaire.
Si le CRDP regrette le malencontreux stockage provisoire de ces ouvrages destinés au pilon dans un endroit accessible au public et l’émotion causée par les images diffusées, il ne peut en revanche, pas plus que ses partenaires institutionnels, accepter les insinuations calomnieuses de gaspillage d’argent public qui affleurent dans les commentaires relatifs à cette affaire. »

CRDP