Erosion des plages en Corse. Photo illustration

Produit CORSU E RIBELLU

X

(CorseMatinXavier Luciani a déposé, au nom du groupe Femu a Corsica, une motion avec demande d’examen prioritaire pour la défense des plages en Plaine orientale. Elle sera soumise aux débats des 5 et 6 février

logo corsematin2011

Le texte a été déposé le 26 janvier sur le bureau de l’assemblée de Corse. Avec demande d’examen prioritaire. La question de l’érosion du littoral en Plaine orientale s’invite donc dans les débats du conseil territorial, qui se réunira les 5 et 6 février prochains. Xavier Luciani, qui, au nom du groupe Femu A Corsica, a déposé ce texte qui nous en explique la finalité.

« À l’heure où se pose la question – cruciale – du réchauffement de la planète, cette motion a valeur de symbole au nom de la défense de notre terre,explique en préambule le conseiller territorial. Elle marque la volonté des élus de Femu de soutenir le collectif Action littoral corse, présidé par Don-Louis Cipriani. Elle entend surtout interpeller l’assemblée sur ce phénomène d’érosion et de trait de côte. »

LIRE LA SUITE SUR LE SITE CORSE MATIN