X

(Julien Pernici – Alta Frequenza) – Pour sa première assemblée générale de l’année 2015, la Chambre de Commerce et d’Industrie de Haute-Corse a donné le ton : l’année 2015 ne sera pas facile.

AltaFrequenza

Tout d’abord, la ponction du fonds de roulement de la CCI de Haute-Corse par l’état, prévue de longue date comme pour toutes les CCI de l’hexagone, ne se fera pas à hauteur de 800 000 € comme prévu dans une dernière mouture déjà en hausse mais à hauteur de plus de 1,8 million d’€. Autrement dit, la capacité d’action de la CCI pour aider le monde de l’entreprise est menacée si la CCI ne trouve pas de nouvelles rentrées. Autres dossiers qui fâchent, celui des transports, qu’il s’agisse du sempiternel dossier de la desserte maritime ou de la future renégociation des OSP de l’aérien, où l’impression manifeste de la CCI est que Bastia se trouve être de nouveau le dindon de la farce. Le tout avec un marché de l’emploi qui va connaître un nouveau choc, et ce dès les prochaines semaines où selon les remontées qui arrivent à la CCI, des entreprises du BTP vont licencier une partie de leur personnel.

à suivre sur  l'application android Unità Naziunale ou bien sur ce lien mobile (Apple, tablettes...)