Produit CORSU E RIBELLU

X

(FRANCE 3 CORSE) Deux mois de prison avec sursis ont été requis contre le chef d’entreprise, et 4 à 5 mois ave sursis contre les gendarmes mobiles, ce sont les réquisitions prononcées lors du procès des violences à la préfecture de Haute-Corse en juillet dernier.

.

This content is restricted to site members.

Contenu réservé aux membres

Produit CORSU E RIBELLU