#corse – Sombres perspectives financières pour la ville de Bastia : entretien avec Gilles Simeoni

(Julien Pernici – Alta Frequenza) – Après un conseil municipal raccourci pour l’occasion, les élus de la ville de Bastia ont débattu publiquement des perspectives financières de la ville avec un audit de soixante-dix pages présenté en préambule.

AltaFrequenza

Et les conclusions de cet audit sont claires : en grande partie à cause des coupes financières de l’état, l’équilibre financier de la ville va devenir extrêmement précaire. En effet, de 2014 à 2019, ce sont 13,2 millions d’euros de pertes de dotation de l’état qui vont se cumuler, le tout avec de nouvelles dépenses incompressibles à gérer comme les rythmes scolaires. Autrement dit, continuer avec le modèle actuel serait mener la ville de Bastia vers la cessation de paiements. Et pour éviter cette extrémité, l’audit privilégie plusieurs pistes, comme augmenter la pression fiscale ou réduire les investissements, mais ces deux pistes, pour le moins radicales, sont déjà écartées par l’actuelle municipalité qui ne veut pas pénaliser une ville déjà considérée comme pauvre. Reste qu’il faudra trouver un ou des moyens pour dégager 3,6 millions d’euros par an afin de garder la ville à flot.

On écoute Gilles Simeoni, le maire de Bastia

Produit CORSU E RIBELLU

bandeauribelluteeshirt (1)

Produits à partir de 13e

WP2Social Auto Publish Powered By : XYZScripts.com
error: