#Corse Aiacciu Cità Corsa et les municipales d’Aiacciu : e 5 tappe di una strada diritta

« 1/ Après l’annulation des dernières élections, Corsica Libera propose de maintenir l’union entre nationalistes de mars 2014. Femu a Corsica refuse « pour raisons stratégiques ».

jean guy talamoni2/ Avant le premier tour de dimanche dernier, les deux listes nationalistes engagent des discussions, séparées mais convergentes, avec la liste Renucci. Elles font alors la même analyse : l’UMP s’oppose à la réforme pour la Corse, la gauche y est favorable (Simon Renucci l’a publiquement confirmé). Par conséquent, un accord de principe est passé entre la liste Renucci et les nationalistes.

3/ Dimanche, au soir du premier tour, deux constats peuvent être établis :

–          Les deux listes nationalistes font jeu égal.

–          L’écart entre les listes Renucci et Marcangeli est très important.

4/ Lundi, Aiacciu Cità Corsa confirme qu’elle respectera son engagement vis-à-vis de la liste Renucci, le score décevant de cette dernière ne constituant pas une raison pour renier la parole donnée et pour renoncer à un combat légitime.

5/ Mardi, la fusion est logiquement opérée entre les listes Aiacciu Cità Corsa et Renucci, sur la base d’un accord public de mandature et d’un soutien à la réforme.

Conclusion : La démarche reste la même. Le discours demeure identique. Aucun reniement. Strada diritta »

Jean Guy Talamoni

Produit CORSU E RIBELLU

bandeauribelluteeshirt (1)

Produits à partir de 13e

WP2Social Auto Publish Powered By : XYZScripts.com
error: