#Corse Matin – Municipales d’Ajaccio : Pas de fusion avec Simon Renucci

(CorseMatinEn marge de la mésalliance avec Corsica Libera pour ce nouveau scrutin, les nationalistes modérés essuient un nouvel échec. Avec 6, 54 % des voix, il est plus personnel. Hier, aucune décision n’a été prise, mais le passé et l’avenir ont été analysés.es.

logo corsematin2011

« S’implanter à Ajaccio est encore un défi pour nous », note un militant. Les Ajacciens ne semblent pas se retrouver dans ces autonomistes qui, pourtant, gravissent des échelons au niveau régional.

Sans jamais dénigrer l’homme qui occupe actuellement ce poste, certains militants évoquent l’absence de « leader ».« Il ne s’agit pas de José Filippi en tant que tel. Mais depuis 1996, nous n’avons jamais présenté deux fois le même candidat », glisse l’un d’eux en aparté. Cette instabilité devrait pour partie expliquer le résultat de dimanche, la démobilisation. « Pour nous, José est notre homme fort, il faut qu’il s’impose aux yeux de tous. Son travail paie, mais cela prend du temps »,reprend-on dans la salle surchauffée de la permanence rue Lorenzo-Vero.

LIRE LA SUITE SUR CORSE MATIN

Et bien non, pas de fusion!

AltaFrequenza(M.Lanfranchi & M.Andreani – Alta Frequenza) – Pas d’union entre la liste Femu Aiacciu-Femu A Corsica  et celle conduite par Simon Renucci, en vue du second tour des élections municipales à Ajaccio. Les colistiers de José Filippi, ont fait cette annonce en tout début d’après midi (mardi) à l’issue d’une nouvelle réunion. Un communiqué a été lu à la presse à l’issue de l’annonce. Dans celui-ci, les nationalistes modérés font état d’une « extrême confusion qui règne à l’issue du premier tour », voire de « contradictions qui sont apparues au sein des forces de gauche », choses qui « ne permettent pas d’engager sur des bases valables une opposition efficace à la droite ».

Ecoutez José Filippi, tête de liste Femu Aiacciu-Femu a Corsica, dont la communication se limite pour l’heure à la lecture de ce communiqué.

Les membres de la liste Femu Aiacciu-Femu a Corsica ont débattu de la situation au lendemain du premier tour de l’élection municipale ajaccienne.A l’issue de leurs débats, ils ont décidé de ne pas réaliser la fusion avec la liste de Simon Renucci. L’engagement pour des évolutions institutionnelles qu’ont pris plusieurs dirigeants de la liste Renucci est bien sûr une donnée importante du débat. Mais l’extrême confusion qui règne à l’issue du premier tour, voire les contradictions qui sont apparues au sein des forces de gauche, ne permettent pas d’engager sur des bases valables une opposition efficace à la droite rétrograde qui est sortie en tête du scrutin dimanche dernier. Femu Aiacciu, Femu a Corsica estime que l’avenir du mouvement nationaliste à Aiacciu doit s’inscrire dans la construction d’une alternative de progrès. C’est la voie que nous nous engageons à poursuivre dans le droit fil de nos combats pour l’émancipation du peuple corse.

Produit CORSU E RIBELLU

bandeauribelluteeshirt (1)

Produits à partir de 13e

WP2Social Auto Publish Powered By : XYZScripts.com
error: