Produit CORSU E RIBELLU

X

(Alex Bertocchini – Alta Frequenza) – Alea jacta est! Il n’y aura pas d’alliance à gauche pour le second tour des élections municipales d’Ajaccio, ce qui semble, et sans être devin, en sceller le sort et le résultat.

AltaFrequenza

Au vu des résultats de ce premier tour, la marche du maire invalidé de mars dernier, déjà droite et limpide, aura reçu un soutien dont finalement il n’avait même pas besoin, se transformera sans doute en marche « impériale » pour la ville du même nom. Déjà très en difficulté, même avec l’addition des deux listes nationalistes, la gauche si elle n’est pas unie, se retrouve devant une difficulté insurmontable, et l’on a beau faire tourner la calculette dans tous les sens, rien n’y fait. François Casasoprana, voulant écarter des considérations d’ordre personnelles, a motivé cette fin de non recevoir vis-à-vis de Simon Renucci, par une incompatibilité politique entre une gauche attachée à ses valeurs républicaines et des nationalistes qui s’y opposeraient. Une prise de position qui a fait bondir Paul Leonetti qui conduisait la liste Aiacciu Cità Corsa.

Écoutez-le