Produit CORSU E RIBELLU

X

(Alex Bertocchini – Alta Frequenza) – « Je me situerai dans le sillage de Dominique Bucchini, car il faut toujours être en mouvement! » La phrase peut sembler anodine, mais est lourde de sens venant d’un haut responsable d’un grand mouvement national, de surcroît candidat à la présidence de la République. Jean Luc Mélenchon, qui sera le candidat du front de gauche l’an prochain à l’occasion de la présidentielle, a affirmé hier (dimanche) avoir révisé sa position quant à l’avenir de la Corse. Dans un passé récent on se souvient qu’il était très franchement opposé à une nouvelle modification institutionnelle pour l’île, ce qui ne semble plus être le cas aujourd’hui. Une prise de position toute en nuances, mais des nuances qui pourrait prendre une grande importance dans un proche avenir. Ce que décidera la Front de gauche corse deviendra la ligne du front de gauche national;  Dominique Bucchini a apprécié l’évolution.

.

This content is restricted to site members.

Contenu réservé aux membres

Produit CORSU E RIBELLU