Breaking News

#Corse – « Chjama à a Ghjuventu Corsa – Charlie Hebdo: Attenti à a Trappula! » Ghjuventù Indipendentista

Suite au massacre perpétré dans les locaux de Charlie Hebdo et ce qui s’en est suivi, il nous parait important de nous adresser à la jeunesse corse, afin qu’elle ne tombe pas dans le piège tendu par l’Etat et ses représentants.

logo GhjuventuIndipendentistaUniversitaCorsicaCorseIl est tout à fait normal de compatir à la douleur des victimes et de leurs familles touchées par ce terrible attentat. Il est encore plus sain de réagir face à la folie meurtrière de ces assassins, quels qu’ils soient.

Mais, toi, jeune corse, ne te laisse pas berner par les beaux discours des représentants de l’Etat français qui en appellent à « l’unité nationale » et à s’unir autours d’eux dans des « marches républicaines » aussi pathétiques que malhonnêtes.

Tu ne peux pas marcher à côté de ces gens, car il faut que tu saches que les responsables de ce drame, les principaux responsables, ne sont autres que l’Etat et ses dirigeants, du fait de leur politique absurde et écœurante ! Qu’ils soient de « droite » ou de « gauche » importe peu, cette politique, faite de combines en tout genre, malheureusement, ne varie pas quelle que soit la couleur politique affichée.

De la puissance coloniale d’autrefois à la politique internationale désastreuse d’aujourd’hui, cet Etat n’en a que pour l’argent et les « pétrodollars » et n’agit jamais pour la liberté des peuples – nous sommes bien placés pour le savoir ! – ni même pour la liberté d’expression ou la démocratie.

Il faut que tu saches que l’Etat français a permis aux islamistes radicaux de prendre le pouvoir en Libye, et qu’il est en train de faire la même erreur en Syrie.

Il faut également savoir que la France est l’alliée objective du Qatar et des Emirats Arabes Unis qui financent « l’Etat islamique », oui, cet « Etat Islamique » qui forme des milliers de jeunes français à ce qu’ils nomment la « guerre sainte », ou plutôt, le terrorisme.

Ce sont des faits établis et objectifs, que chacun peut vérifier !

Alors, ne te laisse pas endoctriner par cet Etat qui finance lui-même le terrorisme et le laisse prospérer en son sein, le tout au mépris de son peuple, et des douze personnes qui ont perdu la vie mercredi matin.

A toi, jeune corse, ne suis pas ce gouvernement dans ces « marches républicaines » hypocrites, ne te laisse pas mener en bateau par tous ces discours sur l’ « unité nationale », sur la « France une et indivisible » que l’on peut entendre ces derniers jours sur notre île.

Il est sain de se mobiliser par rapport à ce drame, mais pas avec ces gens, et pas au son de la Marseillaise qui n’est pas, et ne sera jamais notre hymne national.

Tu es corse, tu appartiens à ce peuple, alors n’oublie pas que cet Etat nous traite comme une vulgaire colonie depuis plus de deux siècles, prends conscience de cela et tourne-leur le dos !

La meilleure réponse à ce mépris, c’est de continuer à vivre, à l’usu corsu, à apprendre et à pratiquer le plus possible notre langue, à ne pas perdre notre culture, qui fait ce que nous sommes, et surtout, à faire en sorte que notre peuple ne disparaisse pas.

Perchè a nostra cuscenza hè resistenza, lotta ghjuventù l’avvene sì tù !

___________________________

Dop’à u macellu di « Charlie Hebdo » è e so seguite ci tocc’à piglià a penna pè chjamà à a ghjuventù corsa à ùn cascà micca ind’a trappula.
Hè nurmale d’esse afflittu da stu terribule attentatu, da a morte di ste ghjente è da a scimizia di quelli chì l’anu tombi. Hè una disgrazia tamanta.
Ma o ghjuventù corsa, ùn ti fà micca avvilinà u ciarbellu cù i belli discorsi di u putere francese chì chjama à « l’unité nationale », à adduniscesi ingir’à elli, perchè marchjà accant’à questi quì, ùn poi micca.
Perchè ci vole ch’è tù sappii chì i rispunsevuli di sta disgrazia, prima di tuttu, sò u Statu è i so dirigenti, cù a so pulitica scema ! Ch’elli sippiinu di « diritta » o di « manca » impreme pocu, sta pulitica quì, fatta di malfatte è di cumbriccule, ella, ùn cambia micca sicond’à u culore puliticu.
Da a putenza culuniale di tandu à a so pulitica internaziunale oghjinca, stu Statu ùn n’hà ch’appress’à u soldu, à i « petrodollars », ùn agisce mai pè a libertà di i populi, nò è simu bè piazzati pè parlanne, nemmancu pè a libertà di sprissione o a demucrazia.
Ti ci vole à sapè o ghjuventù, chì u Statu francese hà permessu à l’islamisti radicali di piglià u putere in Libia è ch’ellu hè in traccia di fà a listess’affare in Siria.
Ci vole à sapè dinù chì a Francia hè l’alliata di u Qatar è di l’Emirats Arabes Unis è chì sò sti dui paesi chì finanzianu à « l’Etat Islamique » (« l’EI »).
L’EI forma millaie di giovani francesi à ciò ch’elli chjamanu u « djihad », a « guerra santa », o piuttostu u terrurisimu.
Què sò fatti, chì ognunu pò verificà !
Allora, ùn vi lasciate micca intrappulà da stu Statu chì finanzia ellu stessu u terrurisimu è chì u lascia cresce ind’u so paese, senza primura alcuna di e cunsequenze pè u so populu, cum’è ste 12 persone chì sò state tombe mercuri scorsu.
O ghjuventù corsa, ùn và micca à seguità stu guvernu ind’e so « marches républicaines », ùn ti lascià burlà da sti discorsi nant’à « l’unité nationale », nant’à a Francia « une et indivisible » chì si ponu sente pè i nostri carrughji. Mubilizassi hè sanu è nurmale in sta situazione, ma micca cùn elli, è micca à u sonu di a Marseillaise ch’ùn hè è ùn sarà mai u nostr’innu naziunale.
Sì figliolu di a Corsica è d’u so populu è stu Statu ci disprezza dapoi più di dui seculi, pigliane cuscenza è girali u spinu !
A più bella risposta à stu disprezzu hè di cuntinuà à campà à l’usu corsu, à amparà è praticà a nostra lingua, à ùn perde micca a nostra cultura, è à fà chì stu populu ùn smarischi.

Perchè a nostra cuscenza hè resistenza,
LOTTA GHJUVENTÙ, L’AVVENE SI TÙ !

Produit CORSU E RIBELLU

bandeauribelluteeshirt (1)

Produits à partir de 13e

WP2Social Auto Publish Powered By : XYZScripts.com
error: