Breaking News

#corse Publier la « crèche d’une conférence de presse clandestine » sur un réseau social dérange les jacobins.

En cette veille de noël, sur le réseau social Facebook il ne fait pas bon publier une crèche clandestine, même en macagna (de manière moqueuse) en fonction de l’actualité en cours…

Après avoir dépassé les 75 000 personnes atteintes sur le réseau, plus d’un millier de partage et de j’aime, Facebook a bloqué les comptes administrateurs, et la page de 60 000 membres a été désactivée, le temps que, nos coupables présumés reconnaissent avoir fauté.

Cette photo d’une crèche qui était en vente au profit des prisonniers politiques corses par l’associu sulidarità n’a pas du plaire aux grincheux inscrits sur notre page, ni au tenant de la censure du-dit réseau social.

censure-4

Pour des raisons de « sécurité internationale » elle n’est accessible qu’en partageant l’article sur les réseaux sociaux, attention, publier, partager cette photo peut nuire à la santé mentale des censeurs et autres jacobins présent sur l’internet.

Voici la photo :

[sociallocker]

 

CrecheFLNCclandestinecorsecorsicacensurefacebbook

 

[/sociallocker]

Alors que, tous les jours, le réseau social nous assène des vidéos, photos de meurtres, de propagande Daesh et autres informations horribles sur les psychopathes du monde entier, la simple vue d’une crèche clandestine a presque suffit à supprimer une page d’information…

Produit CORSU E RIBELLU

bandeauribelluteeshirt (1)

Produits à partir de 13e

WP2Social Auto Publish Powered By : XYZScripts.com
error: