Produit CORSU E RIBELLU

X

Suite à l’opération menée mardi dans le cadre de l’enquête sur l’assassinat du maire de Sant’Andria-di-u-Cotone Dominique Domarchi, une personne était avant hier soir toujours en garde à vue dans des locaux de la gendarmerie mais en marge de ce dossier. Il s’agit en effet d’une procédure judiciaire incidente.

Une petite dizaine de personnes a été entendue, pour l’essentiel comme témoins, par les gendarmes de la section de recherches qui, en charge des investigations sur ce meurtre perpétré le 21 mars dernier à Sant’Andria-di-u-Cotone, étudient notamment l’environnement plus ou moins proche de la victime.

 

Faites passer l’information autours de vous en cliquant sur :