Produit CORSU E RIBELLU

X

Voici la réponse à l’intervention de Stephane Sbraggia, ex premier adjoint à la mairie,  faite dans le journal Corse Net InfosL’association dénonçait dans son communiqué le manque d’action de la municipalité au regard du projet de route qui menace son quartier…

« Monsieur,
Nous espérons toujours être en « bons termes » avec vous, mais sommes plus que mécontents de tous ces mois perdus alors que rien dans ce dossier n’a avancé, que Mr MARCANGELI s’était engagé à réviser le PLU, et qu’il ne l’a pas fait. Nous ne parlerons pas ce soir du mémoire qu’ont déposé vos avocats au TA, nous le mettrons en ligne sur notre page Face Book « Pietralba Autrement » très prochainement.

Cela fera l’objet d’une autre échange entre nous.

Lors de la réunion du 28 octobre, nous avons été surpris de votre insistance, ainsi que de celle de Mr MATRAJA pour créer absolument une route qui « désenclaverait l’hôpital », si tant est qu’il le soit.

Nous revenons sur vos propos :

S B: « Le processus que nous avons proposé est de travailler sur plusieurs solutions avec l’association pour désenclaver l’hôpital sans impacter Mont Thabor et la zone naturelle »

P A : Ce n’est pas une zone naturelle mais un Espace Remarquable, et la différence est de taille. Il est exact que vous nous avez proposé plusieurs solutions (BORGOMANO et MONT THABOR) et que nous les avons refusées.
S B : « et elle demande des études très poussées par seulement un trait sur une photo aérienne ».

P A: Il est vrai que nous vous avons proposé trois alternatives de route sur une « photo aérienne » (Accès depuis la Fontaine Sèche, depuis le terrain militaire, et depuis le stade de Timizzolu. (Ce dernier tracé ne figurait pas sur le plan). Au moins avons eu le mérite de proposer quelque chose.

S B : « Par ailleurs, il n’existe pas de rapport de force entre les politiques et une association, mais l’intérêt général (desservir un hôpital) prédominera par rapport aux intérêts de quelques concitoyens avec des idées préconçues sans validation techniques et financières ».

P.A : Alors là, Monsieur, nous pensons que les masques tombent. Nous sentons là affleurer un certain mépris. Vous n’avez pas compris que ce n’est pas de l’intérêt de quelques personnes dont nous parlons, mais de la qualité de vie de tout un quartier. Attention à ce que les habitants ne viennent pas vous le rappeler lors des prochaines élections municipales.
Quant à nos compétences en matière urbanistiques, elles ne sont sans doute pas inférieures à celles des personnes que vous avez mises en place depuis votre élection et que nous avons eu l’occasion de côtoyer.

La preuve :
S B : « Un accès à l’hôpital par l’avenue Noël Franchini ou la rue Martin Borgomano en contournant la partie urbanisée au-dessus du stade pour garantir l’efficience des flux entre le centre-ville et l’équipement et d’étudier l’urbanisation potentielle de la zone UI traversée  »
– « Un accès à l’hôpital par la Route de Bastia et/ou Calvi, et le bassin de vie de la rive sud, en étudiant différents tracés par les crêtes au-dessus de Pietralba pour rejoindre le Vazzio le plus directement possible ».
P A : nous avons pu consulter partiellement et succinctement le projet du PADUCC, mais sans doute pas autant que vous. Cependant, une chose nous interpelle.
Vous parlez de contourner le stade de Pietralba. Mais vous semblez ignorer qu’il est prévu que cet endroit soit classé Remarquable. Comment expliquer de faire passer une route dans un tel espace? C’est illégal.
A moins que vous ne comptiez attaquer le PADUCC pour ce secteur. Les propos de certains de vos colistiers nous le laissent penser.

Nous comptons organiser des réunions dans le quartier et inviter à chaque fois un candidat différent à rencontrer les habitants et à répondre verbalement et directement aux questions qui leur seront posées.
Nous vous ferons parvenir les notres dès la semaine prochaine. Nous attendons aussi des réponses écrites et espérons que vous et Mr MARCANGELI répondrez favorablement à notre invitation. Vous serez les bienvenus.
Veuillez agréer, Monsieur, l’expression de nos plus respectueuses salutations. »

PIETRALBA AUTREMENT