X
(Alex Bertocchini – Alta Frequenza) Projet en catimini, projet pour initiés, piège grossier du gouvernement, confus, technocratique, hypocrite. La liste des griefs envers le projet institutionnel présenté le 11 décembre prochain aux élus de l’Assemblée de Corse est longue et est l’œuvre du Rinnovu qui a annoncé qu’il ne votera pas ce projet via son élu territorial, Paul-Félix Benedetti. Ce projet, selon le Rinnovu dans la lignée des avis de la ministre de la Décentralisation Marylise Lebranchu à ce sujet, laisserait la Corse dans une architecture institutionnelle médiévale et remplacerait les conseils généraux par d’autres instances similaires. En effet, ce projet maintiendrait une Assemblée de Corse à 51 membres et créerait deux Chambres des Territoires formalisées en établissements publics de 27 membres à Bastia et de 24 membres à Ajaccio dont le tiers serait désigné par les élus de l’Assemblée de Corse. Une piste loin des aspirations du Rinnovu qui souhaite une chambre unique de 51 élus avec un scrutin proportionnel, et des intercommunalités renforcées comme échelon de proximité, et plus globalement une réforme statutaire similaire à celle qu’a pu connaître la Sardaigne par exemple. On écoute Paul-Félix Benedetti pour le Rinnovu Ecoutez-la sur ALTA FREQUENZA

Produit CORSU E RIBELLU

Votre site hébergé à partir de 3€ par mois...
Votre nom de domaine offert... Pour tout paiement au comptant d'une année d'hébergement... en cliquant sur le logo IPFIXE
EuroWH hébergement internet