Produit CORSU E RIBELLU

X

(CorseMatinInvité de l’émission Cuntrastu, le conseiller général d’Ajaccio a commenté l’actualité insulaire. Il a livré son sentiment sur l’échec des municipales et ses pistes de réflexion pour reconstruire la gauche

logo corsematin2011

Il a la volonté d’incarner une autre gauche : rassemblée et ouverte. Une gauche progressiste qui puise ses forces dans la nouvelle génération et qui construit des projets de compromis.

A 39 ans, François Casasoprana est aujourd’hui l’un des responsables politiques les plus habiles de sa génération. En charge de dossiers ardus depuis 2000 à la municipalité d’Ajaccio, il a su se pencher sur des questions dont la technicité en décourageait bien d’autres, tout en gardant le souci d’écouter les plus modestes. En 2011, c’est contre vents et marées qu’il est élu conseiller général, avant de s’engager auprès de Manuel Valls lors des primaires citoyennes. Avec la défaite de Simon Renucci, François Casasoprana devient un élu de gauche sur lequel il faudra compter.

Lire la suite sur CORSE MATIN