Produit CORSU E RIBELLU

X

Jean-Martin Mondoloni a créé en 2010 une « démarche, orientée à droite, qui se veut régionaliste » et qui a pour ambition de « réunir les forces de droite qui, à mon sens, ont été laissées pour compte ».

logo corsematin2011Pour ce faire, l’homme organise régulièrement des « réunions de terrain échantillonnées » où l’on retrouve des élus – pour la « caution politique » – des chefs d’entreprise, des travailleurs du rural, des enseignants, des hommes, des femmes, des « gens âgés ou pas » Et surtout, « que des gens libres, qui ne dépendent pas du système ».

Ce samedi, une trentaine d’entre eux était réunie à l’université de Corse pour leur toute première réunion de travail.

« Aujourd’hui, notre politique repose sur le triptyque statut du résident-cooficialité-constitution, explique Jean-Martin Mondoloni. Ce sont des notions vitales mais nous, nous voulons renverser cette grille de lecture. Et proposer un autre triptyque : économie de l’emploi-santé-formation. »

Et de détailler : « L’emploi, parce que c’est la préoccupation de tous les Corses, la santé parce que c’est anxiogène, et la formation mais qu’il est grand temps de mettre la réussite et le mérite au cœur du système. »

LIRE LA SUITE SUR CORSE MATIN