Produit CORSU E RIBELLU

X
(Laetitia Pietri – Alta Frequenza) – Le coup de gueule du collectif A Droga Fora. La structure dénonce l’arrachage de ses affiches dans les villes d’Ajaccio et Bastia pour, selon le collectif, « affichage sauvage ». « Tout cela relève d’une réelle volonté de la part des deux équipes municipales à ne pas vouloir s’investir dans la lutte contre ce fléau ». Le collectif s’indigne également de l’absence de réponse des présidents de l’assemblée de Corse au sujet d’une demande d’entrevue, il y a deux mois. L’association souhaite en effet s’entretenir sur la possibilité de l’organisation d’un débat à l’intérieur des locaux de la CTC sur ce fléau. « Si ce silence perdurait », écrit a Droga Fora, « nous pourrions l’interpréter que par du mépris à l’encontre de notre action ». Le collectif rappelons-le regroupe 13 organisations avec l’APC, les syndicats étudiants, des associations de jeunes et de supporters du SCB et de l’ACA, le CRIJ, Corsica Libera, le STC Università et le PNC Ghjuventù.

.

This content is restricted to site members.

Contenu réservé aux membres

Produit CORSU E RIBELLU