Visite de Barbier en #corse ? Condamnation de l’ACA et de @LecaJean Louis – Réaction d’A Ghjuventù Indipendentista

A Ghjuventù indipendentista tient à réagir à la venue de Christophe Barbier au sein du théâtre de Bastia le samedi 15 novembre. Véritable porte drapeau du « racisme anti-corse », ce clown à écharpe rouge ne cesse de déverser sa haine et sa frustration à l’encontre du peuple corse.

Visiblement, le fait de cracher sur la Corse et les corses est toujours aussi bien vu puisque Barbier nous inflige ses analyses douteuses depuis de trop longues années, dans tous les médias possibles et imaginables. Voici une petite compilation pour ceux qui ne connaitraient pas le personnage : « Il faut poursuivre tous ceux qui refusent de témoigner et dont on sait qu’ils savent quelque chose, qui ont vu quelque chose. Il faut combattre l’omertà en disant que ne pas témoigner c’est déjà avoir un pied dans le crime »

barbierracisteanticorse

« la violence est dans leurs gènes, elle est culturelle »

« Dire à ceux qui sont nés dans une région, qu’il faut peut-être qu’ils aillent découvrir le monde et que si l’immobilier est un peu trop cher là où on est né et bien c’est l’occasion d’aller s’installer ailleurs (…) s’enrichir et revenir au pays à ce moment-là avec les moyens d’acheter »

« Ce qui me désole, c’est qu’une minorité ait pu longtemps prospérer sur le terreau d’une sorte de repli collectif obéissant à une forme de culture désuète. »

Si de tels propos avaient été tenus sur un autre peuple que le nôtre, il ne fait aucun doute que ce petit être au teint blanchâtre aurait été censuré sur l’heure.

Par contre quand il s’agit de vendre son spectacle, le peuple Corse se transforme en peuple accueillant et bienveillant.

La Ghjuventù Indipendentista refuse qu’une personne aussi haineuse envers notre peuple, notre terre et notre culture vienne poser le pied sur notre île pour vendre son spectacle.

Nous dénonçons le fait que les responsables du festival Arte mare, soutenus par la mairie de Bastia en place – aient invité ce sinistre personnage. Le complexe du colonisé qui tend ici à recevoir à bras ouverts quelqu’un qui nous crache dessus, est malheureusement encore bien présent en Corse, et nous le déplorons. À l’heure où le simple fait de brandir une bandera est devenu condamnable – nous apportons d’ailleurs notre soutien à Jean-Louis LECA, au Sporting Club de Bastia et à l’AC Ajaccio – il est proprement scandaleux d’inviter Christophe Barbier à venir se produire dans ce théâtre, le tout subventionné par des fonds publics !

Perchè a nostra cuscenza hè resistenza, lotta ghjuventù l’avvene sì tù !

GHJUVENTU INDIPENDENTISTA

Produit CORSU E RIBELLU

bandeauribelluteeshirt (1)

Produits à partir de 13e

error: