Produit CORSU E RIBELLU

X

Pour lui, il s’agit autant d’un cri du cœur que de l’expression d’une conscience politique et professionnelle.

Pour lui, il s’agit autant d’un cri du cœur que de l’expression d’une conscience politique et professionnelle. Sur les bancs de l’assemblée de Corse où il siège avec le groupe Femu a Corsica, à la tribune des assemblées générales de son mouvement, Xavier Luciani martèle le même message d’alerte depuis plusieurs mois : « Si la langue est facultative, le peuple le devient aussi ».L’élu territorial et adjoint au maire de Ghisonaccia est d’abord professeur de corse. En cette période de rentrée politique, il a fait aussi sa rentrée scolaire, retrouvant sa classe et un contexte qui lui fait nourrir les plus grandes inquiétudes.

.

This content is restricted to site members.

Contenu réservé aux membres

Produit CORSU E RIBELLU