X

En 2008, « Distinu » laissait perplexe. Quelques pépites certes, mais aussi du réchauffé avec des reprises de standards (Fortunatu, Ricordu) sans grande originalité, et des créations pour la plupart pas très convaincantes malgré une voix pleine de chaleur et de justesse.

En 2008, « Distinu » laissait perplexe. Quelques pépites certes, mais aussi du réchauffé avec des reprises de standards (Fortunatu, Ricordu) sans grande originalité, et des créations pour la plupart pas très convaincantes malgré une voix pleine de chaleur et de justesse. Fruit de nombreuses années d’expériences musicales acquises en animation de cabarets et autres pianos-bars, ce premier essai avait comme un goût d’inachevé, l’impression d’un talent sous exploité. Portée par un titre phare, une collaboration fructueuse avec Jean-Pierre Marcellesi et un vrai sens du marketing, notamment avec un visuel très accrocheur signé Farel, la galette s’est pourtant écoulée à plus de 4 000 exemplaires au niveau régional. Pas mal vu le contexte actuel.

.

This content is restricted to site members.

Contenu réservé aux membres

Produit CORSU E RIBELLU

Votre site hébergé à partir de 3€ par mois...
Votre nom de domaine offert... Pour tout paiement au comptant d'une année d'hébergement... en cliquant sur le logo IPFIXE
EuroWH hébergement internet