Breaking News

#corse Jean-Paul Carrolaggi à #Ajaccio: « Pour un rassemblement avec les nationalistes »

Plus que jamais au centre de l’équipe Renucci, Jean-Paul Carrolaggi, leader des Aiaccini, dévoile la stratégie qu’il souhaite pour les prochaines municipales. « Pour ne pas réitérer les erreurs du passé »

AiacciniAjaccio(…) Deux priorités pour Jean-Paul Carrolaggi dont la stratégie pour Simon Renucci est clairement affichée avant même le scrutin : l’ancien maire doit mener la liste et réaliser la fusion avec les nationalistes. Si ces derniers (Femu a Corsica et Corsica Libera) demeurent toujours divisés sur la question, le docteur Carrolaggi et ses amis espèrent être« un ciment »suffisamment solide entre les membres de « la famille ». Prendra-t-il cette fois ?

(…)

Comment élargir le rassemblement ? Au-delà des nationalistes ?

Les nationalistes, c’est la famille ! Ce qui ressort aujourd’hui, c’est que l’équipe en place est disqualifiée. Nous lançons un appel : si certaines personnes à droite déçues par ce qui se passe veulent nous rejoindre, elles sont les bienvenues. Pour gérer la mairie, il faut avant tout des Ajacciens et non pas seulement des gens de gauche, de droite ou des nationalistes. Le seul point de vue qui doit compter est celui de l’intérêt général. Nous pouvons tous nous retrouver là-dessus.

(…)

L’appel aux nationalistes est clair et rapide cette fois. Mais la situation a évolué depuis mars. Les nationalistes auront déjà du mal à faire l’union entre eux…

Si deux listes nationalistes se présentent au premier tour, c’est que les choses se seront mal passées… Nous pouvons être le ciment entre les deux et l’équipe de Simon Renucci.

Vous aviez deux jours pour réaliser la fusion en mars. Vous aurez deux mois cette fois. Réussirez-vous pour autant ?

Nous savons que les responsables et figures de proue des autres listes étaient tous déçus de ne pas avoir réalisé la fusion. Il a manqué de la préparation, les conditions n’étaient pas rassemblées. Il y a eu aussi un excès de confiance de la part de Simon Renucci… Cette fois, nous n’aurons aucune excuse.

Des personnes au sein de Femu a Corsica et de Corsica Libera sont particulièrement sensibles à votre démarche. Avez-vous entamé les discussions ?

Pas encore mais elles vont se formaliser très rapidement et avec tout le monde.

Les tensions nées de l’échec de la première fusion avec certains nationalistes sont-elles oubliées ?

Non. Il faut savoir que nous avons laissé filer une victoire historique avec onze élus nationalistes à la mairie d’Ajaccio pour des raisons qui n’ont rien à voir avec le nationalisme. Mais aujourd’hui il y a une prise de conscience, nous sommes passés à côté d’une chance incroyable. Et nous ne ferons pas deux fois la même erreur.

La suite sur CORSE MATIN

Produit CORSU E RIBELLU

bandeauribelluteeshirt (1)

Produits à partir de 13e

WP2Social Auto Publish Powered By : XYZScripts.com
error: