Produit CORSU E RIBELLU

X

(Alex Bertocchini – Alta Frequenza) – Le Plan d’aménagement et de Développement Durable de la Corse, le désormais et déjà célèbre Padduc, était à nouveau en discussion la semaine dernière à Ajaccio.

Nous sommes à présent entrés dans une phase très active du processus d’élaboration car la cartographie relative au futur développement de l’île, dans toutes ses déclinaisons, étale au grand jour toute la complexité d’un tel document. On a donc beaucoup parlé d’échelles des cartes et de l’épaisseur des traits qui délimitent les différentes zones. En effet un trait d’un millimètre sur une carte équivaut à une bande de 100 mètres sur le terrain à une échelle du 100 millième, ce qui laisse beaucoup de latitude et d’interprétation à tous ceux qui, à des degrés divers, s’intéressent de près à ces zones. On a beaucoup parlé également des fameuses ZNIEFF, les zones naturelles d’intérêt écologique, faunistique et floristique, qui continuent à faire monter la tension avec les associations de défense de l’environnement. Elles étaient très nombreuses la semaine dernière à Ajaccio et Martin Tomasi, l’avocat bien connu dans ce domaine, était leur représentant.

Ecoutez Martin Tomasi