Produit CORSU E RIBELLU

X

Acquitté en première instance pour une tentative d’attentat commise en Corse début 2007, Alain Ruggeri a été condamné à deux ans de prison ferme par la cour d’assises spéciale d’appel de Paris, une peine qui couvre sa détention provisoire.

Alain Ruggeri, qui avait déjà passé deux ans derrière les barreaux durant l’instruction, ne devra donc pas retourner en prison. C’est libre qu’il a quitté jeudi soir le Palais de justice de Paris, à l’issue du verdict.

La cour l’a reconnu coupable d’avoir voulu commettre un attentat le 3 janvier 2007 aux côtés d’un ami, Ange Marie Tiberi qui, porteur de la bombe, était décédé dans l’explosion prématurée de l’engin à Solaro, en Haute-Corse.

 

 

Faites passer l’information autours de vous en cliquant sur :